PARTAGER

En cette treizième journée, le FUS est tombé pour son petit déplacement à Salé devant le KAC et a quand même réussi à conserver son poste de leader , au bénéfice du faux pas du WAC tenu en échec à Fes par un très bon MAS. Pour le reste , l’IRTanger se place à la troisième place du podium à la faveur d’une victoire très méritée à Marrakech face à un Kawkab qui a retrouvé son public, mais avec pertes et fracas.

Le FUS peut remercier le Moghreb de Fes d’avoir neutralisé le Wydad .Sinon , Walid Regragui a appris à ses dépens que rien ne sert de tout le temps monopoliser le ballon si c’est pour se faire prendre sur contre attaque. Le Fath doit prouver qu’il a les moyens de rester en pôle position et en attendant le KAC a réussi une belle surprise. La moralité : on peut être un crack comme Walid et se faire piéger comme un débutant.

Soit le WAC est en grosses difficultés depuis quelques temps, soit le MAS a retrouvé sa verve et ses vertus et qualités collectives. Franchement, il y a un peu des deux car les Wydadis n’ont pris que sept points sur les six dernières journées contre quinze pour le FUS , et il est vrai que le MAS a sorti un très grand match dimanche.

Denis Lavagne, coach des Jaunes a estimé à l’issue de la rencontre que les deux défenseurs centraux du WAC avaient été protégés par l’arbitrage lors des deux dernières rencontres et qu’il avait eu cette impression que ces joueurs prenaient des cartons jaunes et rouges beaucoup plus facilement. Un sentiment que nous partageons volontiers car cette vérité reste flagrante.

Comme quoi l’appréciation des arbitres ne concerne pas seulement les penalties et les hors-jeu , mais peut également sévir sur les cartons à sortir pour les uns mais pas pour les autres….

Vendredi, les FAR et l’OCK n’ont pas réussi à se départager dans une rencontre aussi terne que cette pelouse du stade du FUS. Les militaires s’y débrouillent comme ils le peuvent et les Phosphatiers se sont défendus à plusieurs derrière.
Dans la soirée, l’IRTanger a ramené une précieuse victoire dans une rencontre dominée la plupart du temps par les hommes de Benchikha.
On avait cette impression qu’il restait un palier supplémentaire à franchir pour cette équipe pour qu’elle se mette à hauteur du FUS et du WAC, mais maintenant qu’ils sont à cinq longueurs du leader gageons qu’ils sont dans le peloton de tête pour encore longtemps et il n’y a pas de raison qu’ils n’aient pas toutes leurs chances. Quant au KACM, la dégringolade n’en finit plus et les Marrakchis sont désormais quatorzième et la suite pourrait être pire.
Le Raja a franchement manqué de tranchant et de puissance offensive contre l’OCS qui a réussi comme à son habitude une très belle prestation à Casablanca et auraient même pu l’emporter si ce n’est un certain Anas Zniti , qui est revenu à son meilleur niveau après des débuts laborieux chez les Verts.
Comme nous l’avions prévu , le HUSA a planté trois buts à Oujda devant un Mouloudia qu’on croyait plus serein, ..mais il faut croire que cette journée n’a pas été faste pour beaucoup. .
En tous les cas, le Hassania a bien fait de mettre fin à une mauvaise série car depuis fin novembre les Soussis n’allaient plus très bien .
Le CRA a concédé une nouvelle défaite devant la RSB qui s’est bien repris avec trois victoires de suite.
Quant aux Rifains , ils n’ont plus la même réussite depuis quelques temps et comme les dix dernières équipes se tiennent dans un mouchoir de poche, ils ont vite fait d’être aspirés par les profondeurs du classement.
Enfin, le MAT qui recevait le DHJ dimanche en soirée a raté l’occasion de se rapprocher du podium au terme d’une rencontre très décevante sur le plan du jeu.
Les Jdidis se sont certes repliés en défense la plupart du temps , mais ce n’est pas une raison pour trouver des excuses au MAT qui aurait dû proposer autre chose au lieu de concéder un second nul de suite à domicile.
Rendez vous dès jeudi avec les deux premières rencontres de la quatorzième journée dont la suite sera jouée vendredi et samedi.

Hafid Fassi Fihri

Commentaires