Botola Pro: Une troisième journée en demi-teinte!

Botola Pro: Une troisième journée en demi-teinte!

538
0
PARTAGER

Troisième victoire pour le WAC et le Hassania d’Agadir

On aura vécu ce weekend une troisième journée de Botola Pro en demi-teinte tant le spectacle offert était très peu satisfaisant et nous a laissé sur notre faim. Il faut souligner la chaleur et le gazon synthétique qui ont énormément fait souffrir les équipes qui ont joué en début d’après-midi.

Vendredi soir à Marrakech, l’OCK a réussi le hold-up parfait devant une très malchanceuse équipe de l’OCS qui franchement ne méritait pas de perdre sur un contre meurtrier. Les Safiots ont dominé complètement les débats et ne doivent s’ en prendre qu’à eux mêmes car ils n’ont pas su concrétiser les nombreuses occasions qu’ils se sont créées en produisant un jeu de très haute facture. Le style cher à Aziz Amri est en train de prendre place et les Safiots ne risquent pas de mettre beaucoup de temps pour trouver leur vitesse de croisière.

Ambiance de folie à Tanger..

Le derby entre Nordistes s’ est finalement très bien passé avec une ambiance de folie dans les gradins et une rencontre très disputée avec une mitemps pour chaque équipe. Cela aurait pu aller dans un sens comme dans l’autre, mais au final le nul semble équitable. Le MAT a prouvé qu’il n’était pas encore mort quoiqu’apparament très fatigué par son aventure africaine. En un mot, ce derby a fait honneur à Tanger et au football marocain. Encore un petit effort messieurs, on est un pays civilisé non!?

Changement de décor à Marrakech avec une chaleur de feu et des gradins vides si ce n’est les centaines d’Ultras des Fatals Tigers qui ont fait le déplacement de Fes.

KACM-MAS a franchement déçu et on s’est carrément ennuyer. On s’ attendait à mieux mais la chaleur a fait son effet car même avec deux penalties sifflés en sa faveur , le Kawkab a trouvé le moyen de les rater. Le MAS peut toutefois remercier son portier Kinani qui a stoppé toutes les tentatives des Marrakchis.

Samedi soir en nocturne, il ne faisait pas chaud ni dans les tribunes désespérément vides du Stade Moulay Elhassan ni sur la pelouse pour FUS-CRA. Le Fath a réussi son plus mauvais match de ce début de saison n’égalisant qu’in extremis aux derniers souffles de la partie alors que les visiteurs avaient ouvert le score dès la troisième minute.

Les Houceimis se sont certes très bien défendu mais les récentes prestations du FUS posent plusieurs interrogations.

A Salé, deux beaux headings sur coups de pieds arrêtés ont suffi à la RSB pour ramener sa deuxième victoire de l’extérieur. Les choses semblaient pourtant bien engagées pour le KAC qui avait ouvert la marque par Meskini et manqué de peu de doubler la mise juste avant la pause. Il est clair que la fatigue commence à peser sur les poulains de Samir Yaich pour qui la saison sera très longue. En face, la RSB semble appliquée, solide et en nets progrès.

A Oujda, Mouloudia et Raja se sont d’abord regardés en chiens de faïence durant plus d’une heure de jeu où la prudence tactique a été prédominante. Puis lorsque le jeu s’ est délité dans le dernier quart d’heure, le RAJA s’ est montré le plus menaçant et a fort logiquement réussi à trouver la marque par le virevoltant Elouadi. Victoire méritée du Raja face à un MCO qui a été incapable de montrer autre chose .

Et de trois pour le Wydad..

Troisième victoire d’affilée pour le Wydad. Les Rouges qui jouaient le DHJ ont réussi leur victoire la plus difficile et la plus longue à se dessiner. Après dix sept minutes, FAll bat Askri de la tête et donne l’avantage aux Casablancais. Comme à son habitude , le Diffaa joue bien à Casa et se crée des occasions. Sur l’une d’entre elles , Nanah réussit à battre Laaroubi d’un très beau tir des vingt mètres qui trouve la lucarne.

On s’acheminait vers un nul lorsqu’à quatre minutes de la fin le WAC réussit à prendre l’avantage après une très belle combinaison sur coup franc indirect.

Ce Wydad là parait conquérant et semble au dessus de la mêlée par rapport au Wac de l’an dernier qui était franchement nerveux, timoré, et très peu en confiance.

Lundi soir en nocturne au grand stade Adrar d’Agadir , les Soussis ont réussi leur troisième succès en autant de rencontres et ont rejoint donc le Wydad en tête de classement, grâce à un magnifique coup franc de Jalal Daoudi contre lequel KarimFegrouch n’à rien pu. Quant aux FAR ils n’ont pas encore sonné leur réveil.

Pour terminer, ces messieurs de la programmation devraient veiller à respecter l’esprit d’équité et d’égalité car il n’y a aucune raison pour que certaines équipes jouent presque toujours en nocturne et d’autres pas.

Hafid FassiFihri

Commentaires