PARTAGER

Ce weekend pour le compte de la dix- neuvième journée , place à des rendez-vous très prometteurs avec  WAC-RSB et  IRT-RCA quatre prétendants au titre qui tiennent le haut de l’affiche. Il y aura également FUS-DHJ dimanche en soirée et l’on verra dans quelle mesure après leur nul à domicile dimanche dernier,  les Jdidis sont encore capables ou pas de jouer  jusqu’au bout  pour le titre.
Il n’y aura certes , rien de décisif après ces trois rencontres,  mais il risque d’y avoir des défaites qui laissent des traces.

Ce vendredi , on entamera cette dix -neuvième journée avec HUSA-JSKT.
Le HUSA a in extremis ramené un nul de Kenitra alors que l’affaire était mal engagée.Ce qui a permis au Hassania de mettre un terme à cette spirale de défaites qui le guettait. JSKT qui était au repos le weekend dernier, a eu tout le temps de préparer son périple en Agadir malgré la gronde du public de la Kasbat et la fronde contre le comité. Un bon résultat à Agadir remettra de l’ordre dans la maison et incitera peut- être les Tadlaouis à ne plus jamais laver leur linge sale en public. Mais le problème , c’est que les Soussis sont dans la même situation et ont un besoin urgent de victoire.
Avec CAK-MAT , on va assister à une alléchante partie entre une équipe de Khenifra intraitable ,qui a très fière allure et où Samir Yaich a réussi de l’excellent travail ,  et le Moghreb de Tetouan qui semble en pure perte de vitesse. Les Nordistes sont dans une période délicate et espérons pour eux qu’il s’agit seulement d’une crise de résultats car ce serait grave et dommage pour eux qu’ils aient perdu leurs repères de jeu. Voilà,  pour cette rencontre le Chabab Khenifra est favori mais encore une fois , une surprise de la part du MAT n’est pas à écarter.
Le KACM qui reste sur deux défaites de suite attend la visite des FAR qui eux aussi étaient au repos dimanche dernier .Le Kawkab réussit à sortir des prestations époustouflantes mais soufre d’un flagrant manque de régularité , ce qui lui vaut des rechutes et des revers retentissants. Mais honnêtement,  encore un échec de plus chez lui à Marrakech et le KACM sera déjà dans une situation critique. Quant aux FAR,  ils ont l’air d’apprécier ou de se contenter de leur rôle de trouble-fêtes , faute de mieux pour le moment. .
Le WAC qui reçoit la RSB aura affaire à un très gros client. La solidité de Berkane risque d’être mise à rude épreuve   ce samedi à Rabat,
mais cette fois on a ce sentiment que les poulains à Rachid Taoussi ont la capacité de passer ce cap et de franchir un palier supplémentaire sur le sentier qui promet de les mener vers le sommet.
De ce point de vue,  c’est franchement le leadership du Wydad qui risque d’être mis à rude contribution. En un mot,  le WAC devra  imposer sa personnalité  à la RSB car dans  ce genre de choc il n’y pas de place pour deux.
Le KAC qui a craqué à la dernière minute de son match retard mercredi à Tanger au cours d’une rencontre où les Kenitreens méritaient logiquement au moins un nul se rend à Safi où l’attend de pied ferme  l’OCS d’Amine Benhachem qui se porte de mieux en mieux. Le  KAC a cette fâcheuse habitude de s’effondrer lors du dernier quart d’heure. Qu’il s’agisse d’une lacune physique ou mentale,  le KAC aura beaucoup de mal à garder sa place parmi l’élite malgré toute la bonne volonté des joueurs si rien n’est fait pour y remédier. Surtout que pour cette rencontre, Safi est une équipe très dure à jouer surtout chez elle .
L’OCK qui va chercher à se racheter devant son public après sa défaite à Berkane reçoit le CRAlhouceima qui a perdu mercredi lors de la mise à jour face au FUS par deux buts à rien .
On souhaite bien du courage aux Rifains car honnêtement entre le déplacement à Rabat et le match de Khouribgua , ils n’ont pas eu beaucoup de temps ni pour s’entraîner et encore moins préparer ces deux rencontres. L’OCK devrait donc logiquement profiter du manque de fraîcheur physique des visiteurs.
Fort de ses trois victoires de suite sans avoir encaissé le moindre but depuis la reprise s’il vous plaît,  le RAJA se déplacer à Tanger pour défier la seule équipe qui l’a battu lors de la phase aller au Grand stade de Marrakech précisément. Malgré leurs problèmes de trésorerie et de cuisine interne , les Verts défendent leur standing de grande équipe de la Botola et aimeraient bien rendre la monnaie aux Tangerois. Ces derniers ne sont plus aussi fringants que lors de la phase aller , mais Benchikha est bien conscient qu’un bon résultat contre le RAJA avec le match retard contre la JSKT pourrait propulser son équipe en tête de classement.
Espérons toutefois qu’en cas de victoire du RAJA , le public de Tanger saura faire preuve de correction et de sportivité afin d’éviter des incidents qui pourraient nuire à l’IRT.
En match de clôture,  le Fath reçoit le DHJ et pourrait brouiller les cartes de la lutte pour le titre.
Les Jdidis ont impérativement besoin de reprendre les trois points qu’ils ont laissé filé contre l’OCS même s’ils rendent visite au champion sortant. En cas de victoire ce dimanche et puis mercredi contre les FAR pour la mise à jour, le Fath pourrait passer à la sixième place mais on n’en est pas encore là. .
Mercredi contre le CRA en match retard, malgré leur victoire on a revu toute l’étendue du manque de rigueur qui caractérise le jeu des Rbatis en ce moment et l’absence de motivation n’explique pas tout. .
De la motivation justement , les Jdidis en auront bien besoin pour gagner à Rabat et faire durer leurs espoirs.
Sur le papier , le DHJ est capable de battre n’importe qui , mais le fait de jouer en connaissant les résultats des autres prétendants ne lui réussit jamais. Excepté si dimanche soir   avant FUS-DHJ,  tous les autres résultats lui sont favorables.

Hafid Fassi Fihri

Commentaires