Boujdour: les travaux au nouveau port prendront fin en octobre prochain (Responsable)

Boujdour: les travaux au nouveau port prendront fin en octobre prochain (Responsable)

173
0
PARTAGER

Dans une déclaration à la MAP, M. Abed a indiqué que les ouvrages portuaires (digues et quais) ont été achevés depuis le mois de mai 2010, alors que les travaux de voirie, d’assainissement et de réseaux d’eau potable, d’électricité et de téléphonie sont à un stade avancé, précisant que le taux d’avancement de ces travaux, auxquels a été allouée une enveloppe budgétaire de plus de 64 millions de dirhams (MDH), se situe entre 80 et 90 pc.

La même source a fait savoir par ailleurs que le retard enregistré dans ces travaux, dont la réalisation était fixée initialement pour décembre 2009, s’explique par divers facteurs naturels et techniques, notamment les conditions météorologiques qui « imposaient souvent l’arrêt des travaux » à cause des tempêtes de mer.

A cela, s’ajoute également le temps mis pour la résolution des problèmes relatifs à l’inutilisation des matériaux de la falaise et au redimensionnement de la digue principale, a-t-il souligné.

Doté d’une enveloppe budgétaire estimée à 378,8 MDH, financés dans le cadre d’une partenariat entre le ministère de l’équipement et des transports (80 pc) et l’agence pour le développement économique et social des provinces du sud du Royaume (20 pc), le projet du nouveau port de Boujdour consiste en la réalisation d’une digue de protection de 724 m, d’une contre digue de 260 ml, d’un quai à -5 m hydro et d’une longueur de 150 m et d’un quai à -3 m hydro et d’une longueur de 160 m.

Il s’agit également d’appontements flottants d’une longueur totale de 180 m, d’un plan incliné pour la mise à sec et la mise à flot des bateaux de pêche, de cavaliers de protection des terre-pleins, de 8 ha de terre-pleins, d’une route d’accès au port d’une longueur de 850 m, outre les travaux de voirie et de réseaux divers.

La réalisation de ce projet, lancé en 2006, est destinée à améliorer les conditions d’accostage des navires et barques de pêche et renforcer l’aménagement territorial régional à travers la promotion des centres sociaux et économiques installés autour du port, en plus du développement de la flotte, l’augmentation des pêcheries, la création de nouvelles opportunités d’emploi.

Cette structure portuaire devra aider à drainer des investissements, notamment dans le traitement des produits de la mer, ainsi que leur valorisation, contribuer au redéploiement des unités de pêche et alléger la pression sur le reste des ports du Royaume.

La réalisation de cet ouvrage renforcera, de même, l’infrastructure portuaire dans la zone Sud et contribuera à l’augmentation de l’activité de pêche et au développement socio-économique dans la région.

 

 

map_________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

Commentaires