Bourse du tourisme de Milan: le Maroc à l’affiche – De l’envoyée...

Bourse du tourisme de Milan: le Maroc à l’affiche – De l’envoyée spéciale Amina Benlashen-

199
0
PARTAGER

La tenue de ce grand Salon est d’autant plus porteuse de bons augures pour  le Royaume que les résultats du secteur en Italie même, qui accueille cet  important rendez-vous annuel, ont dépassé les prévisions puisque quelque  210.000 Italiens se sont rendus en 2010 au Maroc contre près de 185.000 l’année  précédente. 

C’est dire l’engouement que devra connaitre le stand du Maroc, en tant que  destination porteuse, lors de cette grande kermesse des professionnels du  tourisme qui regroupe, quatre jours durant, plus de 5.000 exposants de tous les  continents.

La couleur est donc annoncée pour le démarchage de nouveaux Tours Opérateurs  (TO), le renforcement et le repositionnement des destinations traditionnelles  et la promotion de nouveaux produits répondant aux attentes des acheteurs de  voyages et des visiteurs.

Dressé sur une superficie de plus de 300 m2, le stand marocain est animé,  dans une ambiance joviale égayée par des airs exécutés par un groupe gnaoui,   par 24 exposants des plus renommés dont des professionnels (tours opérateurs,  agences de voyage, hôteliers…), la compagnie aérienne nationale « Royal Air  Maroc » et les Conseils régionaux du tourisme (CRT) de pratiquement l’ensemble  du Maroc. 

Il va sans dire que le maitre d’œuvre de ce stand, où un maalem Kharrat  (tourneur de bois) donne au visiteur une idée de la dextérité de l’artisan  marocain, est l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT), dont le directeur  général, M. Abdelhamid Addou, a fait le déplacement pour rejoindre la cheville  ouvrière de l’Office à Milan, Mme Jazia Santissi. 

Dans une atmosphère enveloppée par les senteurs du thé à la menthe préparé  par le mythique et désormais habitué « Azizi », compagnon de route de feu  Bouchaib Bidaoui, tous les intervenants veillent au grain pour répondre aux  sollicitations et faire étalage des atouts dont regorge le Royaume.

Outre toute la documentation mise à disposition, un grand écran tactile –  une nouveauté cette année- a été installé à l’intention des exposants qui  peuvent, de manière interactive, choisir sur la Carte du Maroc, placée en page  de garde, une destination de leur choix pour y entreprendre un voyage  « sensoriel ». A travers cette fenêtre, illustrée de la devise :  » Il y a des  pays qui font grandir l’âme « , le visiteur est en mesure de s’informer, au  détail près, en trois langues (arabe, français et anglais) de son potentiel  touristique et de ses atouts. 

A travers toute la logistique mise en place, l’objectif visé est  certainement de fidéliser la clientèle traditionnelle (Français, Britanniques,  Espagnols, Allemands et Italiens) mais aussi de conquérir de nouveaux marchés  en valorisant les potentialités du Royaume et en offrant, tant aux  professionnels qu’aux visiteurs intéressés, une image de l’authenticité du  Royaume et de son ouverture sur la modernité.

Une opportunité à saisir pleinement eu égard à l’envergure de la BIT de  Milan à laquelle une superficie dépassant les 90.000 m2 est réservée et qui est  visitée annuellement par plus de 150.000 personnes, des professionnels pour  près des deux tiers.    

Le Salon, qui se déroule, comme à l’accoutumée, selon la formule  « multitarget » prévoyant un week-end entier pour le grand public, constitue à  cet égard une occasion unique pour avoir une vue panoramique complète des  offres touristiques internationales et un lieu de rencontre par excellence des  acheteurs et décideurs avec les fournisseurs de l’industrie touristique.

L’attraction sera d’autant plus grande que l’exposition, qui est cette année  à sa 31ème édition, s’accompagne de nombreuses initiatives collatérales qui  agrémentent la visite: des réunions, des séminaires, des laboratoires  didactiques, des dégustations et des spectacles.                                 

.+Marché italien: caractéristiques et perspectives+.

L’Italie compte un peu plus de 60 millions d’habitants dont 50 pc partent  en vacances.   

Les Italiens préfèrent en général les destinations traditionnelles déjà  connues offrant un mix entre le balnéaire, la relaxation et le culturel.
L’arrivée de nouvelles compagnies aériennes low cost a contribué au  développement massif du tourisme « individuel » et du concept du  » City break « .

Plus de 80.000 agences de voyage opèrent en Italie où 80 opérateurs  programment le Maroc.     Parallèlement, plusieurs actions ont été mises en œuvre durant l’année 2010  pour promouvoir la destination Maroc : opération habillage réseaux de vente sur  plus de 3000 agences en partenariat avec les plus importants TO de la place,  communication, workshop et road show Maroc, opération relation publique à  l’adresse de la presse spécialisée  

L’objectif pour 2011 est d’atteindre 230.000 touristes italiens, soit une  augmentation de 10 pc par rapport à l’année passée.

L’effort sera ainsi axé sur l’amélioration du positionnement de la  destination Maroc auprès des réseaux de vente et la consolidation de son image  (valeurs culturelles, authenticité, tolérance, proximité…).

Il s’agira notamment de renforcer et repositionner certains produits (Fès,  Tanger, Agadir),  de développer la programmation de circuits existants (villes  impériales, route des Kasbahs) et d’intégrer de nouvelles idées de circuits  d’écotourisme (Atlas, Merzouga, Zagoraà).

Il importera aussi de démarcher de nouveaux TO et de renforcer la  connaissance notamment de Saidia, en tant qu’offre balnéaire attractive, auprès  des réseaux de vente italiens. Saidia est actuellement programmée par deux des  plus grands TO italiens (Alpi tour et Mare Vero).

L’année 2011 semble, en tout cas, bien partie pour atteindre ces objectifs  eu égard aux actions initiées en ce sens par l’ONMT avec ses partenaires parmi  les TO.

Une dizaine de contrats de co-marketing ont été en effet signés, dès le  début de cette année, avec les plus importants TO du marché.
Ces contrats visent à générer un flux de 60.000 pax pour 2011 contre 45.000  en 2010, soit une augmentation de 30 pc.

Par ailleurs, il est déjà acquis que six nouveaux TO programmeront la  destination Maroc.  

La bourse du tourisme sortira cette année pour la première fois du cadre de  la foire de Milan pour investir plusieurs places et espaces de la capitale de  la Lombardie.

C’est ainsi que les rues et devantures des magasins du célèbre quartier  Brera, connu pour être un haut lieu de la mode et de l’art, se mettront aux  couleurs des pays participants.  

Des expositions artistiques et photographiques, de l’animation musicale et  chorégraphique, mais aussi du matériel promotionnel des organismes de tourisme,  des banderoles et des panneaux publicitaires sont prévus pour susciter  l’intérêt des gens.

Les clients et passants seront également conviés à des dégustations  gratuites de produits typiques.

La participation marocaine à ces cérémonies « Fuori-Bi  » (hors BIT) aura pour  cadre une parfumerie de la rue Brera qui se mettra aux senteurs typiquement  marocaines à travers un événement placé sous le thème « un voyage olfactif du  Maroc à l’Italie « .  

Deux « parfums  » made in Marocco seront ainsi présentés au public, « l’air du  désert » et « le Maroc pour elle », au milieu de chants populaires et de danses  folkloriques exécutés par des troupes marocaines ayant fait le déplacement à  Milan.

Une experte en maquillage traditionnel marocain enseignera également aux  clientes et simples passantes l’art et la manière de maquiller les yeux,  notamment la pose du traditionnel khol.

 

 

_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires