PARTAGER

1 minute et 40 secondes et pas une minute de plus, voilà  le temps que les algériens se sont vus accorder pour constater de visu que leur président est bel et bien en vie. Une vidéo le montrant aux côtés de son ministre des affaires africaines et du Maghreb, mais muette et sans montrer un échange verbal, avec des plans très différents de manière à ne pas le montrer dans une position figée; tout a été mis en oeuvre our cette première apparition du président algérien depuis des mois.
Mais la ruse n’aura trompé personne et tous les téléspectateurs ont pu remarquer que Bouteflika n’était pas au mieux de sa forme au cours de cette audience qui, visiblement, a été arrangée pour mettre fin aux rumeurs et spéculations qui ne cessent de sortir dans la presse, les unes plus alarmistes que les autres et qui se sont accrues avec l’annulation de tous les rendez-vous officiels du malade qui ont poussé des chefs d’états et de gouvernement à renoncer à se rendre en Algérie malgré les engagements pris par voie officielle et qui ont été annulés à la toute dernière minute, en violation du protocole.
Cette apparition fabriquée à partir de montages grossiers et d’une mise en scène peu trompeuse ne convainc pas, en tous les cas, ceux qui continuent à croire mordicus, que les jours de Bouteflika sont bel et bien comptés.

Commentaires