Call girls et actrices porno marocaines, commerce du sexe, revue porno en...

Call girls et actrices porno marocaines, commerce du sexe, revue porno en préparation,… il n’y a plus de tabous

760
0
PARTAGER

 

Chaque jour des lecteurs de plus en plus nombreux se délectent d’articles et de dossiers dans les journaux ayant pour thème central le sexe, encore le sexe, toujours le sexe faisant voler en éclat des tabous qui jusqu’à il n’y a pas si longtemps empêché toute émancipation. Ce genre de lecture fait vendre les journaux qui exploitent à fond ce créneau qui est loin de se tarir tellement les sujets de plus en plus chauds et crus abondent sur des pages entières.

L’exemple le plus fréquent est ce numéro du magazine « Jeune Afrique » qui est en passe de battre des records de vente pour sa publication d’une série d’articles sur la prostitution internationale et surtout africaine qui met en vedette des prostituées marocaines comme étant les plus chères et les plus prisées du continent, prix à l’appui.

On ne connaîtra pas les secrets de cette notoriété et de ce classement dans l’argus de la chair ni  comment ce magazine sérieux a pu mener son travail d’enquête.

Cette réputation a été devancée et médiatisée bien avant par les prouesses de plusieurs actrices porno marocaines installées dans les pays européens qui ont donné le ton avant que ces dernières ne deviennent des valeurs sures de cette industrie de sexe.

Une industrie qui s’est développée au Maroc sous différentes formes ces dernières années pour devenir partie intégrante du décor au point de placer le Maroc comme une destination privilégiée du tourisme sexuel dont les khalijis ont beaucoup contribué à lui assurer une promotion gratuite à large échelle.

Cet aspect mis à part, peut-on parler d’un attrait intense des marocains pour la chose sexuelle ?  Oui, si l’on en juge par les ventes records de viagra dans les pharmacies depuis que son prix à baisser dernièrement, les quantités colossales sont en effet écoulées à la surprises même des laboratoires producteurs selon le témoignage recueilli auprès de pluiseurs officines. La chose peut également se vérifier à travers ce classement dûment établi par Alexa.com, organisme international des statistiques du net, le baromètre des sites les plus visités par les marocains : Sur les 30 premiers, il a été constaté que 3 sites porno y figurent.

Le même constat est établi par un homme d’affaire marocain établi à l’étranger qui souhaite lancer et commercialiser le premier magazine pornographique 100% arabe avec plusieurs acteurs marocains qu’il a déniché en Europe. Son projet n’est pas prêt de voir le jour en raison de contraintes réglementaires.

A travers ce panorama, on constate que les marocains ne craignent plus de violer les tabous et montrent volontiers au grand jour qu’ils sont devenus décomplexés et libérés vis à vis de la chose sexuelle qui, il n’y a pas très longtemps du plus grand des interdits.

Jusqu’où iront-ils?

Actu-maroc.com  _____________________

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires