Campagne agricole 2010-2011: impact positif des précipitations sur les cultures de printemps,...

Campagne agricole 2010-2011: impact positif des précipitations sur les cultures de printemps, l’approvisionnement du marché local et les exportations

199
0
PARTAGER

Selon un communiqué du ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime, cette année a été marquée par des précipitations très importantes aussi bien en termes de volume qu’en termes de répartition spatio-temporelle.

Ainsi, le cumul pluviométrique moyen national enregistré au 14 juin dernier est de 525 mm, en hausse de 43 pc par rapport à la normale (368 mm), précise la même source, ajoutant que les précipitations qu’à connue le mois de mai ont eu un effet positif sur les cultures de printemps et plus particulièrement les légumineuses alimentaires.

La production prévisionnelle des quatre principales légumineuses au titre de la campagne agricole 2010-2011 est estimée à 3,03 millions Qx sur une superficie de 398,2 mille Ha, soit un rendement moyen de 7,6 Qx/Ha, indique le ministère, ajoutant que par rapport à la campagne 2009/2010, la superficie des légumineuses a augmenté de 11 pc enregistrant une amélioration de la production de 16 pc.

Le ministère de l’Agriculture souligne à cet égard que l’amélioration de l’offre de légumineuses aura un impact positif sur l’approvisionnement du marché et se traduira par une stabilité voir une baisse des prix à la veille du mois de Ramadan 2011.

Au niveau des exportations, la campagne agricole 2010-2011 s’est caractérisée par une bonne performance à l’export par rapport à 2009/2010 avec un volume total exporté des agrumes au 05 juin 2011 de 515 mille tonnes contre 477 mille en 2009/2010 soit une augmentation de 8 pc, indique la même source qui explique ces performances par la précocité de la production, la bonne qualité des fruits à l’export et aux bonnes conditions climatiques.

Par groupe de variété, le volume exporté des petits fruits a atteint un niveau de près de 349 mille tonnes contre 321 mille tonnes en 2009/2010, soit une augmentation de 8 pc. Pour les oranges, le volume exporté a atteint un niveau de 160 mille tonnes contre 149 mille en 2009/2010 soit une augmentation de 7pc.

La région de Sous-Massa-Draa contribue, à elle seule, avec près de 70 pc dans le total des exportations, soit un volume de 361 mille tonnes dont près de 70 pc des petits fruits.

Par marché, le marché des pays d’Europe Centrale et Orientale (PECO) absorbe près de 60 pc des volumes exportés, enregistrant une augmentation de 34 pc par rapport à la campagne 2009/2010. Le volume réalisé est de 330 mille tonnes contre 246 mille tonnes en 2009/2010.

La part du marché de l’UE dans les exportations des agrumes a connu un recul de 10 pc en passant de 25 pc du volume exporté en 2009/10 à 15 pc en 2010/11.

La part du marché de l’Accord de libre échange Nord-américain (ALENA) reste stable avec 18 pc des volumes exportés.

Au niveau des primeurs, le volume total exporté au 5 juin 2011 est de 695 mille tonnes contre 634 mille en 2009/2010 soit une hausse de 10 pc.

De son côté, la tomate a affiché une hausse des expéditions de 17 pc passant de 312 mille tonnes en 2009/10 à près de 364 mille tonnes en 2010/11. Près de 94 pc des quantités exportées sont absorbées par le marché de l’UE.

Les exportations de la pomme de terre ont atteint, quant à elles, 19 mille tonnes contre 22 mille tonnes pendant la même période de la campagne précédente. Près de 99 pc des quantités exportées sont absorbées par le marché de l’UE.

Le volume des exportations des légumes divers a atteint 214 mille tonnes, soit une légère augmentation de 1 pc par rapport à la même période de la campagne précédente. Près de 99 pc de ces exportations se font sur le marché de l’UE.

 

MAP__________________________

 

 

 

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires