Caniveau

Caniveau

472
0
PARTAGER

Les récentes sorties du chef du gouvernement  reflètent à quel point de décrépitude se trouve le niveau de ce que je m’interdis  de nommer débat politique.

Certes, cela n’est pas nouveau mais ces dernières semaines le rythme a vraisemblablement  touché  un pic vertigineux.
La presse à scandales et les journaux du caniveau ont vite flairé l’aubaine et en ont fait leurs choux gras…

L’effet est immédiat car l’aboutissement du sujet parachève allègrement la chute vers le bas car pendant  ce temps,  les vraies questions traitant de sérieux problèmes  sont occultés et reléguées aux oubliettes,  à la faveur des frasques du chef du gouvernement et de ses acolytes  politiques.

S’il a  fallu changer de constitution  pour en arriver à là, c’est qu’il y a quelque chose de gravement trouble dans notre vie politique, voire même dans notre société.

S’il y a un moyen démocratique et citoyen de mettre un terme à cette bêtise, il serait temps de scruter les pistes, les alternatives et les perspectives pour un renouveau politique, loin du populisme qui tire méchamment vers le  bas  

Le billet de Hafid fassi fihri

Commentaires