CASABLANCA EN RÉANIMATION AUX URGENCES

CASABLANCA EN RÉANIMATION AUX URGENCES

240
0
PARTAGER

Depuis, et avec l’arrivée d’un nouveau wali conscient de sa lourde responsabilité puisque le souverain veille personnellement sur ce dossier, les élus de la ville, complètement discrédités et désignés du doigt dans le discours royal devant les deux chambres, se sont réveillés avec la gueule de bois, après des années passées aux abonnés absents.

Tout habitant de la ville connait l’inefficacité de ses élus qui ont laissé pourrir la situation, passant au mieux leur temps à se chamailler lors de leurs réunions et au pire à se remplir les poches et à faire prospérer leurs juteux business. C’est cette incompétence et ces pratiques frauduleuses qui expliquent en grande partie l’état catastrophique de la ville. Le constat est terrible et ne prête à aucune indulgence: sur tous les registres, c’est un zéro pointé qu’il faut décerner.

État des infrastructures de base, circulation, sécurité, espaces verts, esthétique et tutti quanti  la ville ne peut se prévaloir d’aucun secteur qui puisse donner aux habitants l’impression que leur ville est gérée correctement et rationnellement et que les bonnes décisions sont prises là où il faut et quand il le faut.

Depuis le discours royal au parlement, une nouvelle page s’est ouverte comme par enchantement avec des réunions qui se multiplient  et au cours desquelles les élus , toute honte bue, ont fait leur mea culpa en donnant , pour une fois, le meilleur d’eux-mêmes, conscients que c’était cela ou partir. Mais le meilleur est à l’avenant.

Le diagnostic établi, un plan d’urgence a été adopté, listant les priorités pour les deux années à venir pour une enveloppe de 280 milliards de centimes. C’est peu et beaucoup si l’on sait que la ville est la plus riche du Maroc et qu’une bonne partie de son budget est consommée en futilités et en dépenses de fonctionnement avec un effectif que nous envierait bien des capitales européennes. Alors Casablanca renaîtra-t-elle de ses cendres et retrouvera-telle son charme d’antan et ses attributs de métropole moderne gérée intelligemment et avec le souci du bien de la communauté. La balle est dans le camp qui devra rendre tout de même des comptes avant de céder sa place sur un bilan enfin proche du positif.

 

 

 

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après:  https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

Actu-maroc.com

Commentaires