Casablanca: Festival International du Film de l’Etudiant du 23 au 26 mars

Casablanca: Festival International du Film de l’Etudiant du 23 au 26 mars

263
0
PARTAGER

L’annonce de cet événement annuel a été faite mercredi soir lors d’une conférence de presse tenue par les organisateurs qui ont d’emblée souligné que ce festival se fixe plus que jamais l’objectif de contribuer au développement et à l’essor de l’art visuel dans tous ses états, à travers les Âœuvres représentatives et structurantes d’étudiants nationaux et internationaux, lauréats des écoles de cinéma.

Plate-forme présentant les réalisations les plus récentes dans le domaine audiovisuel, ce Festival offre aussi, ont-ils assuré, l’occasion aux jeunes de médiatiser leurs productions tout en s’ouvrant sur toutes les expériences d’ici et d’ailleurs (documentaires, fiction, film d’animation, clip vidéo, film expérimental).

Pour le Directeur du Fife, Abdellah Cheikh, la vision artistique de ce festival fondée sur « l’innovation et le développement » met ses réalisateurs émergents à l’abri de l’idée de l’objet d’art comme animation visuelle occasionnelle.

« Tous ces jeunes cinéastes travaillent sur une nouvelle identité visuelle portant l’image réelle d’une culture filmique en mutation. Ils comptent uniquement sur leurs propres préoccupations techniques et sur leurs soucis de la recherche et ce, pour donner une dimension singulière à leurs actions cinématographiques, dans un contexte en quête de cet essentiel fugace », a-t-il dit.

Et d’ajouter que lors de ce festival, les films présentés par les étudiants accordent une grande importance à l’intériorité, à l’autonomie par rapport aux codes classiques et au pouvoir de s’inspirer de la réalité et de l’imagination, tout en revendiquant l’expérimentation et rien que l’expérimentation.

Et du coup, l’espace filmique n’est donc, pour lui, que la métaphore de « l’Âœil » de ces futurs réalisateurs qui ont assimilé toutes les techniques audiovisuelles actuelles dont les connotations sont la mécanique, l’économie, l’informatique, le ludique et la nouvelle rhétorique (la communication aujourd’hui).

Outre les projections, ce festival réserve aussi un temps de sa vie à d’autres activités artistiques destinées aux participants et cinéphiles et ce, afin de multiplier les rencontres et cibler au mieux les possibilités d’échange et de partenariat.

Au programme: Une exposition collective « interférences » (peinture, photographie et costumes historiques), en collaboration avec l’Ecole Supérieur des Beaux Arts et l’Association Bassamat des Beaux Arts ou encore une visio-conférence sur les étapes de production d’un film d’animation donnée par Moïra Marguin, responsable du Département Animation à l’école Goblelins (Paris).

Côté Hommage, les organisateurs auront une pensée pour le critique cinéma disparu Nourreddine Kachti (1956-2010), un « vrai militant du cinéma » décédé dans un tragique accident de la circulation, le 4 juillet 2010, alors qu’il était de retour du festival du cinéma hispanique de Martil.

Le Jury du film de fiction et expérimental sera présidé par Adil Fadili alors la présidence de celui de l’animation a été confiée à Brigid Maher (USA). Le cinéaste Hassan Benjelloun présidera, pour sa part, le jury du film documentaire et vidéo-clip.

Le « FIFE 2011 » propose, par ailleurs, un concours thématique sur « la télécommunication à l’horizon 2020 ». Objectif : susciter une réflexion prospective sur ce domaine en plein développement et appréhender l’interaction des jeunes avec les nouvelles technologies.

Les projections et autres manifestations se dérouleront au Théâtre Mohammed VI, l’Institut Culturel Espagnol Cervantès ainsi que la Villa des Arts.

___________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires