PARTAGER

Bien que les faits historiques remontent à 42 ans, le déroulement de la Marche Verte continue de susciter des interrogations teintées de curiosité admirative auprès des plus âgés, de la part de jeunes qui estiment ne pas en savoir assez sur cette partie glorieuse de leur histoire.

Pour ceux qui n’ont pas connu le règne du roi défunt Hassan 2, la commémoration de la Marche Verte constitue pour eux, une occasion privilégiée sur l’homme, son intuition et son intelligence qui, dans le plus grand secret, avait mûri son projet de récupération des territoires sahariens appartenant au Maroc en organisant cette marche pacifique qui a eu des échos retentissants à travers toute la planète grâce aux médias venus couvrir cet événement et se féliciter de sa parfaite organisation.

Dans cette leçon d’histoire, c’est aussi le côté anecdotique de cette marche qui retient l’attention des jeunes générations qui s’empressent de demander à leurs ainés, si une telle initiative pourrait se réaliser dans le Maroc d’aujourd’hui et si la Marche Verte a, en quelque sorte, façonné la manière de penser des marocains adultes de cette époque en renforçant leur sentiment d’appartenance.

Grâce aux livres et aux films qui ont immortalisé cette épopée des temps modernes, l’histoire continue de s’écrire année après année et intriguer ceux qui ne l’ont pas vécue.

Par Jalil Nouri

 

Actu-maroc.com

Tags: actualités marocaines, news, infos, maroc, marche verte, fête, Rabat, Casablanca, Marrakech, Laayoune, Tanger, Fés, Hasan II, Mohamed VI

Commentaires