PARTAGER

Le séisme politique a bien eu lieu. Et il est très certain que le coup de massue de Sa Majesté aura un avant et un après. .
Du moins , est-ce aujourd’hui ce que les marocains souhaitent ?
Lorsqu’ un séisme se produit, le plus important et le plus urgent est de reconstruire et de préférence sur de nouvelles bases, plus saines et plus solides.
Mais avant cela , quelques remarques s’imposent .
Pour commencer,  la manière dont certains partis politiques choisissent leurs ministres reflète le règne de la culture de la médiocrité,  du refus de la méritocratie voire même de l’association de malfaiteurs, et aujourd’hui il y a très peu de chances que cela change!
Et puis, la Cour des Comptes de Driss Jettou n’est pas également totalement innocente et au dessus de tout soupçon !
Effectivement, il est urgent et vital que les inspecteurs et commissaires de la Cour des Comptes fassent leurs contrôles d’audit en permanence et dans toutes les régions du Royaume et pas seulement lorsque Sa Majesté ordonne et exige d’urgence un rapport concernant les défaillances constatées dans une région secouée par un Hirak qui a fait énormément de dégâts.
Dans un pays où règne la normalité démocratique -on en est bien loin malheureusement- cela se passe exactement comme cela.
Pour le moment,  il ne s’agit que d’un coup de poing royal et pour la fin de l’impunité il faudra un peu plus d’audace et de volonté politique , choses dont sont dépourvus et incapables nos partis car on les voit très mal brandir et accrocher la corde avec laquelle ils vont être pendus !
Cela ira mieux demain , n’est ce pas?

Hafid Fassi Fihri

Commentaires