Centrafrique : l’opposant Jean-Jacques Demafouth jeté en prison

Centrafrique : l’opposant Jean-Jacques Demafouth jeté en prison

177
0
PARTAGER

Le ministre de la Justice, Firmin Féindiro, avait prévenu : le dossier est loin d’être vide, l’affaire est sérieuse, elle suit son cours. Selon les autorités, Jean-Jacques Demafouth est soupçonné d’avoir voulu prendre la tête d’une coalition rebelle pour renverser le président Bozizé. Il aurait organisé des réunions séditieuses avec des représentants des autres groupes d’ex-rebelles. Et notamment l’UFDR (Union des forces démocratiques pour le rassemblement), le groupe qui occupe le quart nord-est du pays.

Trois membres de l’UFDR ont d’ailleurs été arrêtés en même temps que l’ancien ministre de la Défense : le colonel Abelkader Khalil, vice-président du mouvement, Herbert Djono Ahaba, ancien ministre et député de Birao, ainsi que Mahamath Abrass, ancien député de Birao. Tous trois sont gardés depuis plusieurs mois à la prison militaire de Bossembélé, à 150 km de Bangui, une prison que les Centrafricains surnomment Guantanamo. Selon leur avocat, Maître Mathias Morouba, ils devraient être présentés au juge aujourd’hui. Il assure qu’il n’a pas encore pu les rencontrer.

Mathias Morouba, qui est aussi l’avocat de Jean-Jacques Demafouth, dénonce les violations des droits de la défense. Pour lui, « les accusations sont farfelues  » et le risque d’un procès politique existe mais il espère que la justice organisera « un procès équitable dans un délai raisonnable ».

rfi.fr_______________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires