Centrafrique-Maroc (0-0)

Centrafrique-Maroc (0-0)

243
0
PARTAGER

Dans l’autre match de ce groupe, la Tanzanie et l’Algérie se sont également neutralisées (1-1), samedi à Dar Es-Salaam.

Au terme de cette journée, les Lions de l’Atlas mènent toujours en tête du groupe avec un total de 8 points, devançant au goal-average leurs adversaires du jour (+4 contre +2).

La Tanzanie et l’Algérie ferment la marche avec 5 points chacun, avec une meilleure différence de buts pour les Tanzaniens (-1 contre -5).

Lors de la sixième et dernière journées de ces qualifications, prévue entre les 7 et 9 octobre prochain, le Maroc recevra la Tanzanie, tandis que les Centrafricains sont attendus en Algérie.

- Voici les déclarations recueillies après le match nul (0-0) entre les Lions de l’Atlas et les Fauves du bas-Oubangui, dimanche à Bangui, comptant pour la cinquième et avant-dernière journée (groupe D) des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN-2012) de football:.

Houcine Kharja (capitaine de la sélection marocaine): « Nous avions une bonne rencontre qui n’était pas du tout facile au départ au vu de l’ambition des Centrafricains à signer leur première qualification pour une coupe d’Afrique.
Nous avons rendu difficile leur mission et perturbé leurs calculs le long de la rencontre que nous avons dominée dans sa majeure partie et nous étions les plus proches de la victoire ».

Youssef El Arabi (attaquant marocain):
« Je n’étais pas du tout chanceux. J’aurais aimé concrétiser au moins une des nombreuses occasions qui m’étaient offertes. Je promets au public marocain qui attend notre qualification d’être au rendez-vous contre les Tanzaniens ».

Mehdi Benatia: « Ce n’était pas un match difficile. L’unique et grande difficulté a été l’état de la pelouse qui ne nous a pas été favorable et ne nous a pas permis de déployer notre jeu ni à montrer les réels rendement et valeur de l’équipe.
Le nul est synonyme d’une victoire. C’est aussi une victoire morale pour l’ensemble du groupe qui va nous pousser à sceller la qualification au Maroc devant notre cher public ».

Youssef Hadji : « L’équipe a montré un bon état d’esprit et n’a pas fait d’économie dans l’engagement et le pressing. Le résultat nul ne nous gêne pas du tout puisqu’il nous permet d’envisager dans les meilleures conditions la dernière sortie de ces éliminatoires au Maroc où on va célébrer et fêter la qualification en communion avec le public ».

 

Commentaires