PARTAGER

Je ne sais pas si cela est enseigné et inscrit dans les manuels de première année « d’école supérieure d’humourisme », mais cela est devenu pathétique chez la majorité des humoristes qui trouvent très malin et très drôle peut être de stigmatiser des communautés voire même des pays et des nationalités. .
Quand ce n’est pas les arabes et les noirs , ce sont les portugais et les roumains. ., et puis  les musulmans et surtout les islamistes,  les femmes voilées , et le Maroc et les Marocains!  Le degré zéro de l’humour ou plutôt l’humour par les nuls ..
On se permet volontiers de se moquer ou de se foutre de la gueule  , si vous permettez que je passe l’expression,  des jihadistes qui s’explosent  avec la promesse d’avoir des vierges au Paradis, mais on se garde religieusement et scrupuleusement de rire des criminels parmi les Israéliens et les colons sionistes. .
Bien sûr un bébé palestinien qui se fait brûler par des colons juifs cela n’est pas drôle non plus .
Mais si dans le premier cas, on se lâche au nom de la sacrosainte liberté d’expression , dès qu’il s’agit d’Israël tous sont d’accord  pour se dire qu’on ne peut pas rire de tout!
Le seul qui a osé sauté le pas ,
Dieudonné est devenu un pestiféré indésirable sur les télés françaises puisque interdit et boycotté de toutes parts par les réseaux médiatiques..
Pour le Maroc, pour ne parler que de Gad El Maleh, Casablancais et  marocain un certain temps,  on a eu ainsi droit au GPS marocain, à l’hôtel marocain,  et même durant le « Marrakech du rire »  cher à Jamel Debbouzze à  un hilarant et très insultant sketch sur un médecin marocain , sans aucune formation mais fan de docteur house et qui improvise parce ce  qu’on est au Maroc…
Voilà comment des humoristes à qui on étale le tapis rouge et qu’on accueille comme des princes , remercient le pays qui leur a servi de berceau rien que pour épater la galerie et amuser ou faire les drôles devant la bande de copains et de copines qu’on a ramené de France…
Je ne vous parle pas des vannes vulgaires et des blagues en- dessous de la ceinture qui heurtent la sensibilité des familles marocaines qui n’ont pas l’habitude de tant d’effronterie et d’impudeur en public !
Non messieurs , on ne rit pas de tout et surtout pas des valeurs d’un pays où d’un peuple.

Hafid Fassi Fihri

Commentaires