PARTAGER
Ils s’appellent « 50 Cent » , Christiano Ronaldo, Kadhem Saher et bien d’autres célébrités encore à avoir jeté leur dévolu sur la  ville de Marrakech pour y faire fructifier leur argent tout en y disposant d’une résidence et y inviter leurs amis du gotha mondial, suivis d’une nuée de paparazzis à longueur d’année.
La côte de la ville ocre monte sur l’échelle mondiale des villes où il fait bon vivre et investir avec un rendement appréciable et des facilités accordées généreusement par les pouvoirs publics. Le dernier à en avoir fait la démonstration et fait la preuve pour cet engouement, n’est autre que le rappeur américain qui vient d’inaugurer son complexe touristique « Fiesta Beach » qui comme son nom l’indique, ne sera pas un havre de paix et de calme.
Avec une brochette de grands noms du rap américain, l’enfant terrible de la scène US, est venu en avion privé montrer qu’il avait fait le choix de préparer ses vieux jours en misant sur une destination touristique mondiale appelée à se développer où l’investissement est garanti par gouvernement toujours aux petits soins avec les célébrités.
Avec un fort tapage médiatique, le rappeur s’est transformé en ambassadeur du royaume mieux que ne l’aurait fait l’agence nationale des investissements extérieurs et l’office du tourisme réunis, en encourageant d’autres artistes fortunés à le suivre dans cette aventure.

Commentaires