PARTAGER
Le conseil de gouvernement examine cette semaine les textes complétant un projet de loi qui fixera désormais, après sa parution définitive dans le Bulletin Officiel, la liste des tâches domestiques que les employées de maison de moins de 18 ans ne devront pas faire et les maîtresses de maison seront bien inspirées de les noter, car ces mesures devront figurer dans le contrat de travail-type qui deviendra indispensable à l’avenir.
Il s’agit du repassage, de la manipulation de médicaments ou d’administrer des soins à des malades, de conduire des engins motorisés, d’utiliser des outils dangereux comme les scies ou les marteaux, utiliser des détergents contenant des produits chimiques, travailler sur une échelle ou en hauteur, côtoyer un membre de la famille atteint d’une maladie contagieuse, garder la maison ou effectuer des tâches dangereuses en général.
Il sera exigé également des tuteurs légaux de la personne employée de signer le contrat de travail et un examen médical de la domestique tous les 6 mois aux frais de l’employeur alors que chaque litige pour non respect des clauses de ce contrat-type devra être soumis à la justice. Ce contrat ne concerne que les domestiques âgées entre 16 et 18 ans et dont une grande partie a été adoptée par le parlement lors de la législature de 2016.

Commentaires