CES VIP QUI ÉCHAPPENT AU FISC

CES VIP QUI ÉCHAPPENT AU FISC

970
0
PARTAGER

Un rapport accablant sur la fraude fiscale aurait été établi pas les
services concernés avec des révélations explosives sur l’identité des
fraudeurs et des montants dont ils doivent s’acquitter auprès de
l’administration des impôts, autant d’éléments qui suscitent en ce
moment la curiosité de la presse qui cherchent à débusquer ces mauvais
citoyens- payeurs. La liste est longue puisqu’il s’agit de 800
millions de dirhams à recouvrir auprès de personnalités d’horizons
divers, et l’on y trouve des ministres fortunés aussi bien actuels que
passés, des généraux qui le sont tout aussi ainsi que des hommes
d’affaires qui mènent grand train de vie comme le prouve ce chiffre
effarant à propos des signes extérieurs de richesse dans le pays:
l’importation de voitures de luxe a atteint les 500 milliards de
centimes depuis le début de l’année, nous faisant passer pour une
nation riche parmi les riches du Golfe.

Pour en revenir à ces arriérés de paiement des impôts et taxes, il
faut savoir que la seule ville de Rabat, qui connait des difficultés
pour boucler son budget, peine à recouvrir près de 500 millions de
dirhams auprès de ces administrés aux comptes bien garnies et aux
villas cossues dans le quartier select du Souissi. Question: n’y
a-t-il pas de mesures contraignantes pour faire passer ce beau monde à
la caisse ou bien ne concernent-elles que les petits contribuables ?

Commentaires