PARTAGER

Un boulanger qui approvisionnait la prison d’Oukacha à Casablanca, a été interpellé après que les responsables ont découvert qu’il camouflait de la drogue à l’intérieur du pain.

Le boulanger ainsi qu’un détenu incarcéré pour homicide avaient mis en place un business très juteux de distribution de drogue à l’intérieur de la prison où il introduisait des comprimés hallucinogènes dans la mie de pain, rapporte le journal Assabah. Une fois à l’intérieur, son complice vendait chaque comprimé à 100 dirhams.

Interpellé par la police, le boulanger a avoué avoir introduit au moins 400 comprimés de cette manière dans cette prison où règne drogue, violence et promiscuité.

Commentaires