PARTAGER

l’erreur est humaine mais pas au point de démolir une maison !

Vous la voyez arriver la grossière erreur? Steve Ballas a appris par téléphone, via un ami, qu’une entreprise de démolition venait de détruire l’une de ses propriétés. L’homme d’affaires détenait une maison dans la banlieue de Sydney depuis 15 ans. Il comptait la louer, mais a été contraint de revoir ses plans. Alors qu’il pensait disposer d’une habitation au 200 Marion Street, il était en réalité propriétaire d’un bien situé au numéro 198.

Mais vu que le numéro 200 était affiché sur la boite aux lettres et que des feuillages recouvraient la plaque de la maison voisine… Les ouvriers  ont « naturellement » abattu la mauvaise maison.

Les services de Canterbury Bankstown ont confirmé que la propriété de Steve Ballas était bien située entre les numéros 196 et le 200. Une enquête a été ouverte.

Commentaires