PARTAGER
Le chauffeur de taxi qui me conduit au marché  m’apostrophe exactement comme il jetterait une bouteille à la mer :  » je travaille sans relâche jour et nuit dans deux véhicules différents sans aucun jour de repos et je suis obligé de verser leur rente quotidienne aux détenteurs des agréments étaux propriétaire des véhicules. En fait je suis un nègre , un esclave des temps modernes si on peut appeler cela de la modernité. Le gouvernement Benkirane avait publié la liste des bénéficiaires des agréments mais sans plus car rien n’a changé depuis. »
Le problème , si vous permettez un petit commentaire , ce n’est pas que ce pauvre chauffeur de taxi soit comme tant d’autres une sorte d’esclave , mais que cela n’ émeuve plus personne .
Mais à part cela , tout va bien ou presque !
Chez le commerçant du coin, la conversation bat également son plein à propos des sachets en plastique interdits en principe mais qui se vendent toujours comme des petits pains et que les Marocains ont acheté en quantité pour les besoins de la fête mais pas seulement.
Là aussi, le gouvernement a mis en place une loi sans prendre les mesures nécessaires pour appliquer concrètement ce texte et avoir des produits de substitution …
À part cela, tout va bien ou presque.
Sinon, une nouvelle fois une anarchie absolue a régné dans les gares et les stations routières et à la veille de la rentrée scolaire les choses ne risquent pas de s’arranger !
Tout ce passe dans ce pays , sans cariturer un sou  , comme si le transport de marchandises , de moutons ou de pauvres citoyens défavorisés étaient gérés de la même manière !
À part cela, tout va bien ou presque.
C’est toujours la même rengaine.
Par Hafid Fassi Fihri
Tags : 2m medi 1 tv, information, info, scoop, actualités, Maroc, Rabat, Marrakech, Casablanca, Tanger,  Police, faits divers, capitaux, snrt, agression, politique, sport, économie, visa, Qatar, France, marocains

Commentaires