Chef du gouvernement guinéen: la Guinée « est prête à accueillir les investissements...

Chef du gouvernement guinéen: la Guinée « est prête à accueillir les investissements marocains »

358
0
PARTAGER

« La Guinée est prête à accueillir les investissements marocains et tend la main aux opérateurs économiques du Royaume pour hisser un partenariat stratégique gagnant-gagnant avec leurs homologues guinéens », a insisté le premier ministre guinéen, qui intervenait lors de la 1ère édition du Forum économique Maroc-Guinée, organisé sous le thème « Cap Guinée : une économie à construire, des opportunités à saisir ».

Il a également appelé les opérateurs économiques guinéens à conforter la Guinée dans sa recherche incessante de partenaires nouveaux qui sont intéressés et disposés à relever les défis de développement socio-économiques du pays.

M. Fofana a passé en revue les potentialités dont regorge la Guinée, dont des ressources naturelles abondantes, rassurant les investisseurs que son pays est soucieux de la protection de leurs biens, tout en leur offrant un environnement des affaires attrayant, des infrastructures porteuses de développement et un capital humain compétent dans tous les domaines d’activité.

Le Premier ministre guinéen a, dans ce sens, réitéré la volonté de son pays de promouvoir davantage le commerce intra-africain, de renforcer la circulation des personnes et des biens et de développer un système financier au service du secteur privé, outre l’amélioration du climat des investissements privés.

« Notre ambition est encore plus grande, puisque nous aspirons, avec l’exploitation de nos différentes ressources naturelles, faire de notre pays un Hub et une porte d’accès au marché ouest-africain, évalué à plus de 300 millions d’habitants », a fait savoir M. Fofana.

M. Fofana a, par ailleurs, salué « l’implication forte » de SM le Roi Mohammed VI et du Président de la Guinée, Alpha Condé, en faveur du renforcement des liens de coopération et de développement et de la diversification des échanges commerciaux bilatéraux.

Pour ce qui est de la crise Ebola, qui a mis à rude épreuve la Guinée, M. Fofana a indiqué que le Maroc « a encore une fois montré au monde entier et pour l’histoire qu’il est une Grande nation », car au moment où les pays africains touchés par la maladie ont été « stigmatisés » et les portes se ferment devant eux, le Royaume a ouvert les siens à ses frères africains pour leur témoigner sa solidarité et son soutien inébranlables à la lutte contre ce virus.

Pour sa part, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, a assuré que cette rencontre vient accélérer le rapprochement entre les opérateurs économiques marocains et guinéens, développer des projets concrets, promouvoir les échanges commerciaux et renforcer les investissements entre les deux pays.

Il a, dans ce contexte, salué les efforts déployés ces dernières années par la Guinée, ayant débouché à la mise en place de bonnes conditions pour amorcer un développement économique bénéfique pour sa population, citant l’exemple de l’assainissement et l’amélioration du climat des affaires et le lancement des programmes ambitieux de développement économique et social.

« Le Maroc, qui a de tout temps accompagné la Guinée dans son processus de réconciliation nationale et d’affirmation démocratique, ne peut que se réjouir de voir ce pays emprunter la voie de la démocratie, de la réconciliation et de l’unité nationale », a-t-il poursuivi.

A cet égard, M. Mezouar a fait savoir que cette solidarité se manifeste encore une fois aujourd’hui dans l’accompagnement de la Guinée dans sa lutte contre l’épidémie d’Ebola, rappelant que la RAM reste l’une des rares compagnies aériennes qui n’a pas suspendu ses vols vers Conakry.

« Le Maroc se tiendra toujours aux côtés de la Guinée dans la voie du raffermissement de son projet de développement économique et humain », a insisté le ministre, notant que le Royaume va accompagner ce pays dans ses efforts qui visent à asseoir la bonne gouvernance publique, à lancer le programme de qualification économique « Guinée émergente » et à renforcer ses ressources humaines.

M. Mezouar a également réitéré la disposition du Royaume à travailler avec le Gouvernement Guinéen sur de nouveaux modèles de financement, dont le partenariat public-privé et à partager avec ce pays le savoir-faire qu’il a acquis et les expériences similaires qu’il a entreprises, afin de permettre aux deux pays de s’affirmer à l’avenir comme un modèle de coopération sud-sud.

Il a ainsi souligné la nécessité d’accorder la priorité à la formation du capital humain, la sécurité alimentaire, l’électrification rurale, aux infrastructures, l’exploration minière et à l’exploitation durable des ressources halieutiques et agricoles du Maroc et de la Guinée.

Le Maroc qui jouit d’une grande confiance et crédibilité tant auprès des partenaires internationaux que des institutions internationales, est disposé à appuyer la Guinée dans le cadre de la coopération triangulaire, a-t-il encore assuré.

Le Maroc saisit cette occasion pour remercier la Guinée pour son soutien « franc et constant » qu’elle n’a jamais cessé d’apporter à l’intégrité territoriale du Royaume, a tenu à souligner M. Mezouar.

Ce forum, qui ouvre des opportunités importantes pour les opérateurs économiques marocains et guinées, a connu la participation de plus de 500 participants, dont plus de 100 entrepreneurs guinéens.

Actu-maroc.com ___________________________________________

Commentaires