Chili: des experts médicaux confirment le suicide du président Allende en 1973

Chili: des experts médicaux confirment le suicide du président Allende en 1973

197
0
PARTAGER

« La conclusion est la même que celle de la famille Allende: le président Allende, le 11 septembre 1973, alors qu’il se trouvait dans des circonstances extrêmes, a pris la décision de se suicider plutôt que d’être humilié ou de subir toute autre chose », a indiqué la fille du président défunt, Isabel Allende.

 

Mme Allende a assuré que la famille avait appris la nouvelle avec « une grande tranquillité », parce que « les conclusions de ce rapport correspondent à notre conviction », mais qu’elle demeurait toutefois dans l’attente de preuves formelles, notamment balistiques.

Selon le directeur du service médico-légal, Patricio Bustos, les experts ont « vérifié l’identité du président par des méthodes d’odontologie légiste et de génétique », ils ont déterminé que la mort avait été causée « par une blessure par projectile » et qu’elle « correspond à un suicide ».

D’autres expertises sont attendues pour confirmer définitivement la version officielle évoquant un suicide.

La dépouille d’Allende, icône de la gauche latino-américaine, avait été exhumée au mois de mai dans le cadre d’une procédure ouverte le 27 janvier pour savoir s’il avait été assassiné ou s’il s’était suicidé – une thèse soutenue par les proches du président, qui avait juré de mourir les armes à la main.

Des dirigeants et journalistes étrangers estiment qu’Allende a pu être assassiné par un putschiste et d’autres évoquent un possible « suicide assisté »: le président aurait raté sa tentative et un garde du corps lui aurait tiré le coup de grâce.

Salvador Allende, premier marxiste élu à la présidence du Chili en 1970, est mort par balle dans le palais présidentiel à Santiago, bombardé par l’armée, lors du coup d’Etat du général Augusto Pinochet. Le président avait 65 ans.

L’arme et la balle ayant entraîné sa mort n’ont jamais été retrouvées et la veuve d’Allende et ses filles n’ont pas pu voir son cadavre.

Selon une autopsie réalisée après son décès, il s’est suicidé d’une balle sous le menton.

AFP_______________________

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires