Chine: mise en garde d’un journal contre les « rassemblements du jasmin »

Chine: mise en garde d’un journal contre les « rassemblements du jasmin »

332
0
PARTAGER

L’éditorial du Quotidien de Pékin (Beijing Ribao) est publié alors que le Premier ministre Wen Jiabao a reconnu devant les délégués de l’Assemblée nationale populaire, le Parlement chinois, que certains sujets de mécontentement, comme l’inflation, avaient provoqué de « vives réactions » dans la population.

 

Les événements au Moyen-Orient « ont provoqué de graves calamités pour les peuples de ces pays », selon l’organe du Parti communiste de la municipalité de Pékin.
« Il convient de noter que, en Chine comme à l’étranger, certaines personnes ayant des arrière-pensées tentent de provoquer le chaos en Chine. Elles ont utilisé l’internet pour inciter à des rassemblements illégaux », selon le Quotidien de Pékin.

Les Chinois sont invités depuis deux semaines par des sites internet installés à l’étranger à se rassembler tous les dimanche pacifiquement, et sans protester ouvertement, en certains lieux des principales villes du pays.

De nombreuses forces de police ont empêché que de tels rassemblements puissent avoir lieu, notamment à Pékin et à Shanghai.

Plusieurs journalistes étrangers qui s’étaient rendus dimanche sur les lieux de rendez-vous ont été brutalisés par la police et certains ont été menacés de retrait de leur accréditation pour travailler en Chine.

Les Etats-Unis et l’Union européenne ont protesté contre le traitement de la presse étrangère et demandé des explications au gouvernement, tandis que les médias officiels accusaient jeudi les journalistes étrangers visés de « fabriquer des informations ».

Le Quotidien de Pékin a appelé la population chinoise à « protéger consciencieusement l’harmonie et la stabilité » plutôt que de permettre à un petit groupe de personnes à l’étranger et en Chine « d’exploiter les problèmes existant dans notre développement et de provoquer des troubles ».
« Tout le monde sait que la stabilité est un bienfait et le chaos une calamité », selon le journal.

AFP_______________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

Commentaires