Chine: pas de papiers, pas de portable

Chine: pas de papiers, pas de portable

261
0
PARTAGER

Tous les détenteurs de numéros de portable, les étrangers y compris, ont jusqu’en 2013 pour s’identifier faute de quoi l’accès au réseau pourra leur être refusé. Le Journal de la jeunesse chinoise explique que « comme les propriétaires de kiosques manquent d’expérience en matière de contrôles et que les clients ont certaines réticences à leurs fournir leurs cartes d’identité et des informations personnelles détaillées », ils ne sont « provisoirement » plus autorisés à vendre les cartes SIM, le temps de recevoir une formation.

La décision, mûrie par le gouvernement depuis 2006, est destinée à lutter contre les messages non désirés ou pornographiques et contre la fraude, selon le porte-parole du ministère, Wang Lijian, cité par le China Daily. Contactés par l’AFP, les responsables du ministère se sont refusés à tout commentaire. La mesure pourrait également servir à contrôler davantage l’internet alors que 75% des 200 millions d’internautes chinois âgés de moins de 25 ans utilisent des téléphones portables pour naviguer sur le net. La Chine développe l’internet mais les autorités déploient des grands moyens pour le contrôler, bannissant les opinions dissidentes et poursuivant en justice ceux qui utilisent la toile pour organiser la contestation.

Commentaires