Chine: troisième immolation en trois jours en zone tibétaine

Chine: troisième immolation en trois jours en zone tibétaine

348
0
PARTAGER

Un jeune homme de 18 ans nommé Dorjee est mort après avoir crié des slogans antigouvernementaux et s’être transformé en torche humaine devant des bâtiments publics de la préfecture d’Aba, dans la province du Sichuan, ont annoncé tard lundi les associations Free Tibet et International Campaign for Tibet.

Le jeune Tibétain est décédé sur place et son corps a été emporté par des membres de la sécurité, a précisé Free Tibet, dont le siège est à Londres.

Contactée par l’AFP, la police d’Aba –qui compte une large population d’ethnie tibétaine et est l’épicentre de la contestation actuelle– a refusé de s’exprimer sur cette nouvelle immolation.
La veille de ce geste désespéré, dimanche, une femme de 32 ans, mère de quatre enfants, s’était également donné la mort en s’immolant par le feu dans le Sichuan également.

Une autre Tibétaine, âgée de 16 à 19 ans selon les sources, s’est suicidée samedi de la même manière dans un marché aux légumes de la province du Gansu, voisine du Sichuan, avait annoncé Free Tibet.
Au moins 26 Tibétains, en majorité des moines bouddhistes du Sichuan, se sont immolés par le feu ou ont tenté de le faire en un an dans les zones tibétaines chinoises.

De nombreux Tibétains disent ne plus endurer la répression de leur religion et de leur culture et une domination grandissante des Han, ethnie fortement majoritaire en Chine.

Ces suicides interviennent alors que se profilent dans les prochains jours des anniversaires sensibles.
Le dalaï lama, le chef spirituel des Tibétains, avait en mars 1959 pris le chemin de l’exil, traversant à pied l’Himalaya pour arriver en Inde.

Et en mars 2008 des manifestations de moines bouddhistes à Lhassa, la capitale du Tibet, à l’occasion du 49e anniversaire du soulèvement et de l’exil du dalaï lama, avaient dégénéré en émeutes et gagné tout le plateau tibétain.

La sécurité a été encore renforcée dans ces régions, notamment dans et autour des monastères et les liaisons téléphoniques et internet ont été par endroit coupées.

AFP______________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires