Chine: une centaine de personnes arrêtées pour propagation de rumeurs d’apocalypse

Chine: une centaine de personnes arrêtées pour propagation de rumeurs d’apocalypse

168
0
PARTAGER

De toute évidence, la fin du monde inquiète les autorités chinoises. Non pas par ce qui pourrait arriver le 21 décembre, mais parce que les rumeurs propagées à travers le pays sont un facteur d’instabilité.

Depuis le début du mois, 93 personnes ont été arrêtés, notamment pour avoir distribué des tracts sur l’apocalypse. Parmi elles, 41 membres des « Dieux tout puissant », une secte du Qinghai, sur les contreforts tibétains, également accusée d’escroquer des personnes âgées.

Pour eux, il faudra renverser le « grand dragon rouge », le Parti Communiste, pour espérer entrer dans une nouvelle ère guidée par un christ féminin. À partir de vendredi, le soleil s’éteindra et la Terre sera secouée par de violents séismes et tsunamis.

Un peu comme dans le film 2012 qui a fait un carton au box office chinois. La fin du monde est d’ailleurs le sujet le plus discuté du moment sur Weibo, le twitter local, avec plus de 60 millions de commentaires.

Chine Nouvelle appelle à la prudence. Selon l’agence de presse officielle, l’homme qui a poignardé 23 enfants dans une école la semaine dernière était en fait perturbé par ces rumeurs.

 

rfi.fr/ actu-maroc.com

 

Commentaires