Chroniqueur algérien: ‘Mohammed VI, un vrai homme d’Etat qui entre dans l’histoire’

Chroniqueur algérien: ‘Mohammed VI, un vrai homme d’Etat qui entre dans l’histoire’

4298
0
PARTAGER

Alger : Une chronique des plus inhabituelles, concernant le Maroc et son souverain, a été publiée, jeudi 25 février, sur le site d’un journal algérien.

En effet, sous le titre ‘La différence entre un homme de pouvoir et un homme d’Etat’, le site du journal algérien, Algérie Focus, a publié une chronique dans laquelle, d’amères critiques ont été formulée à l’encontre du président algérien, Abdelaziz Bouteflika et une douloureuse comparaison a été faite, entre lui et le souverain du Maroc, le Roi Mohammed VI.

Le thème de l’article était la réforme de l’enseignement que le Maroc réussit, selon l’auteur, et que l’Algérie rate, notamment, souligne le journal, à cause de la petite gestion du président Abdelaziz Bouteflika.

Le chroniqueur a expliqué à son lectorat algérien, comment, selon lui, le Maroc ‘‘notre voisin, si diabolisé, si méprisé par nos chapelles politiques’’, ‘‘a pris son destin en main en entamant une profonde réforme de son système éducatif pour le mettre au diapason de la modernité.’’

Algérie Focus a indiqué qu’au moment où le président Bouteflika ‘‘n’a absolument rien fait pour éclairer ce débat crucial pour l’avenir de notre école’’, ‘‘Mohammed VI’’, lui, ‘‘a assumé son devoir envers son peuple … pour offrir une école de qualité aux générations futures.’’

Il a ajouté :

‘‘Là où Mohammed VI impose l’intérêt national au dessus de tout enjeu, Abdelaziz Bouteflika joue au compromis, à l’équilibriste pour contenter les gardiens du temple dans la seule optique de… se maintenir au pouvoir.’’

Pour le journal algérien, le Roi Mohammed VI ‘‘développe des visions stratégiques d’avenir’’ là où, Abdelaziz Bouteflika ‘‘multiplie les manœuvres politiciennes pour consolider son “règne”’’.

‘‘Mohamed VI .. s’impose de plus en plus comme un homme d’Etat. Un vrai. Il ne se contente pas de pratiquer le pouvoir pour entrer dans l’histoire, bien que ses réalisations l’y élisent de manière incontestable.’’

Et ‘Algérie Focus’, de conclure, qu’en dépit de ses petits moyens, le Maroc ‘‘avance’’ et‘‘L’Algérie, quant à elle, patine’’.

Source : www.lemag.ma

Commentaires