CLancement à Oujda du Programme de renforcement des capacités du tissu associatif...

CLancement à Oujda du Programme de renforcement des capacités du tissu associatif marocain

154
0
PARTAGER

Les débats ont porté aussi sur la mobilisation des acteurs locaux des territoires cibles et les modalités de mise en oeuvre de ce programme, doté d’un budget de 20 millions de dirhams, ainsi que sur les critères de sélection des associations qualifiées à en bénéficier.

Notant que le Maroc est engagé depuis des années dans une série de réformes et de programmes sectoriels qui visent à promouvoir le développement humain, le

directeur de l’ADS, M. Mohamd Najib Guedira, a souligné le rôle indispensable des associations dans le processus de développement.

Ce Programme ambitionne de renforcer les capacités des associations afin qu’elles puissent accompagner les mutations que connaît le Royaume à tous les niveaux et participer activement à la dynamique de leur territoire, a-t-il ajouté, relevant qu’il s’agit de contribuer au renforcement de l’intelligence collective et à la promotion et au soutien des dynamiques territoriales par le renforcement des capacités du tissu associatif.

Outre l’apport de l’ADS, ce programme bénéficie du soutien du ministère de l’Economie et des Finances, de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) et de la Coopération italienne, en plus de l’implication active du réseau des Ong italiennes qui opèrent au Maroc, a expliqué M. Guedira, relevant que cette initiative s’inscrit dans le cadre du programme de conversion de la dette marocaine envers l’Italie.

Les autres intervenants lors de ce séminaire ont fait savoir que près de 150 associations devront bénéficier des activités retenues dans le cadre de ce Programme qui ciblera la constitution et le renforcement de trois pôles associatifs (deux pôles préfectoraux et un pôle provincial) à travers la mise en oeuvre des plans de renforcement des capacités.

S’agissant des résultats attendus, il s’agira notamment de renforcer les compétences managerielles et sectorielles des associations, consolider les canaux d’échange entre institutions, et sociétés civiles marocaine et italienne, et développer des opportunités de coopération entre le Maroc et l’Italie.

La rencontre a aussi été l’occasion de donner un aperçu sur les projets réalisés par des Ong italiennes dans plusieurs régions du Royaume.

Les Ong italiennes sont présentes au Maroc depuis 1996 et les projets qu’elles ont menés intéressent notamment les secteurs de la santé, de l’éducation et du développement urbain, en plus des domaines de la présevation du patrimoine et de la migration, a-t-on indiqué.

 

map_________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

Commentaires