Clinton à Alger: les peuples du Maghreb « méritent de pouvoir décider pour...

Clinton à Alger: les peuples du Maghreb « méritent de pouvoir décider pour eux-mêmes »

468
0
PARTAGER

« Nous sommes au 21e siècle et je conçois la société comme un tabouret à trois pieds ou trois piliers », a-t-elle déclaré lors d’une table ronde organisée avec ces organisations civiles et des diplômés algériens.
« L’un (des pilliers) doit être gouvernement responsable, efficace qui rend des comptes à son peuple.

Un autre doit être le secteur privé vibrant, dynamique, ouvert sur le monde pour créer des emplois et des opportunités économiques pour son peuple et le troisième est la société civile -des gens comme vous qui oeuvrent pour améliorer les vies de vos compatriotes », a souligné Mme Clinton, indiquant qu’elle venait en Algérie pour rencontrer ces trois piliers.
« Pour les 50 prochaines années, l’Algérie a besoin d’assumer sa juste place en tant que nation parmi les nations où la prospérité, la paix et la sécurité existent pour la population », a-t-elle ajouté.
« Et les Etats-Unis veulent être votre partenaire. Un partenaire de votre gouvernement, de votre économie et de votre société civile de manière à ce que ces changements positifs aient lieu », a encore déclaré Mme Clinton.

Mme Clinton est arrivée à Alger en provenance de Tunis où elle a promis l’aide de Washington à la reconstruction de l’économie et au renforcement de la démocratie de la Tunisie, après avoir participé à une conférence internationale sur la Syrie.

Dans l’avion parti de Tunis, un haut responsable américain avait déclaré à des journalistes que Mme Clinton « aura l’occasion de s’entretenir avec le gouvernement algérien des dispositions qu’il pourrait prendre maintenant pour encourager une plus large participation à ces élections, pour encourager que ces élections reflètent le sentiment populaire algérien ».

Des élections législatives sont prévues le 10 mai en Algérie et les autorités craignent un taux de participation faible.

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika avait estimé jeudi à Oran (ouest) que la réussite du scrutin « demeurait tributaire du niveau de participation » (qui) « doit être le souci de tout un chacun ».

Mme Clinton, qui a été reçue par M. Bouteflika en fin d’après-midi devait ensuite être l’hôte d’un dîner Palais du peuple avant de repartir en milieu de soirée vers sa dernière étape régionale, Rabat, où elle doit inaugurer dimanche les nouveaux locaux de l’ambassade des Etats-Unis.

AFP________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires