Clôture à Lima des Journées Culturelles « Maroc-Pérou: Regards croisés »

Clôture à Lima des Journées Culturelles « Maroc-Pérou: Regards croisés »

190
0
PARTAGER

Ce dernier cycle de conférences a été présidé par l’ambassadeur de SM le Roi à Lima, Mme Oumama Aouad, en présence de la directrice de l’Institut de Recherche du Patrimoine Culturel de l’URP, Dr. Sandra Negro Tua, le directeur de l’Institut des Sciences Politiques de l’URP, José Matos Mar, et de l’architecte marocain, M. Faissal Cherradi.

Ont pris part également à cet évènement des responsables du ministère péruvien des Relations extérieures, dont le directeur de l’Afrique, M. Orlando Velorio, des diplomates étrangers accrédités au Pérou, des académiciens, des personnalités de la société civile et du monde de la culture et de près de 250 étudiants de l’URP.

A cette occasion, Mme Aouad a donné une conférence sur « Le Maroc d’aujourd’hui » dans laquelle elle a tracé un large aperçu de la situation actuelle dans Royaume, notamment à la lumière des profondes réformes politiques, économiques, sociales et juridiques engagées ces dernières années pour consolider le processus démocratique et renforcer l’Etat de droit.

La diplomate marocaine a à  cet égard souligné la portée de ces réformes, qui découlent, selon elle, de la ferme volonté politique du Royaume de consolider les avancées enregistrées en matière de démocratisation, de séparation des pouvoirs, de défense des droits de l’Homme et des libertés individuelles, et d’affirmation de l’identité marocaine, entre autres.

L’intervention de Mme Aouad a été accompagnée par la projection de photos inédites, réalisées en collaboration avec le photographe belge Daniel Ritiere, illustrant les nombreuses similitudes entre le Maroc et le Pérou, au niveau des paysages, des modes de vie en société, de l’architecture, de la gastronomie et de l’artisanat, entre autres, sous le thème « Maroc/Pérou, Confluences ».

De son côté, M. Cherradi a donné une conférence sur « L’architecture de terre au Maroc » où il a exposé les aspects se rapportant à la richesse, à la spécificité et la diversité des ensembles architecturaux marocains de terre et de pierres présents dans diverses régions du Royaume, notamment dans le sud du Maroc.

Prenant la parole, la directrice de l’Institut de Recherche sur le Patrimoine Culturel a annoncé la décision de l’URP de concéder à M. Cherradi le titre de « professeur visiteur » et « maître de conférence » de ladite Université, en reconnaissance de sa participation à ce cycle, de sa contribution à la préservation du patrimoine culturel architectural au Maroc et au renforcement des liens d’amitié entre le Royaume et le Pérou.

Elle a par ailleurs réitéré l’entière disposition de l’Université Ricardo Palma à oeuvrer, en collaboration avec la représentation diplomatique marocaine à Lima, à l’organisation de telles actions de coopération universitaire et culturelle avec le Maroc.

Ce troisième cycle de conférences a été suivi par la présentation d’un spectacle de danses marocaines, représentatives des diverses régions du Maroc, exécuté par l’Ecole de danse péruvienne « Marcia Samina », et la remise de diplômes aux conférenciers et aux étudiants ayant participé à ces journées culturelles dans le cadre de leur programme de formation.

 

Commentaires