Clôture à Marrakech des sessions de printemps des FIPOL

Clôture à Marrakech des sessions de printemps des FIPOL

198
0
PARTAGER

ES: Abdelghani Aouifia

Les principales décisions inclues dans ce rapport comprennent les incidents que les FIPOL ont eu à connaitre lors de l’édition de Marrakech, notamment le naufrage du pétrolier maltais « Erika » au large des côtes bretonnes (France) en décembre 1999, déversant 37.000 tonnes de fioul lourd.

Cet incident a fait l’objet de discussions à huis-clos dans la perspective de parvenir à un accord global. Faute d’un tel accord, les participants ont convenu de poursuivre les discussions en vue de clore le cas avant la fin de l’année en cours.

Les participants ont également examiné le naufrage en décembre 2007 du navire chinois, Heibei Spirit, dans le port d’Incheon (Corée du Sud), entrainant le déversement de 10.500 tonnes de pétrole brut en Mer Jaune.

Un accord de principe a été conclu à Marrakech visant à augmenter jusqu’à 100 pc les montants des indemnisations aux victimes. Selon les responsables des FIPOL, il s’agit d’un développement important par rapport à un accord précédent, qui fixait ces indemnisations à seulement 35 pc des montants admissibles.

D’autres incidents feront l’objet de davantage de discussions lors des prochaines sessions des FIPOL, qui auront lieu en juillet et octobre prochains à Londres, qui abrite le siège permanent de ses organismes.

Au terme de leurs sessions, tenues au Maroc à l’initiative de l’ambassadeur du Maroc en Grande-Bretagne, Chrifa Lalla Joumala, des chefs de délégation ont salué, dans des déclarations à la MAP, l’excellente organisation par le Maroc des sessions de printemps de cette année, dont le déroulement a été couronné de succès.

Ils ont également rendu un vibrant hommage à l’ambassadeur du Maroc en Grande-Bretagne pour les efforts qu’elle ne cesse de déployer pour renforcer la place du Royaume au sein des organisations maritimes internationales.

Les sessions de Marrakech ont été marquées par la participation des représentants de 46 pays, d’experts internationaux et de nombreuses organisations non-gouvernementales.

La décision d’organiser ces sessions à Marrakech a été prise à l’unanimité des Etats membres des FIPOL, lors de leur session d’automne, organisée à Londres en octobre 2010.

La tenue de ces rencontres au Maroc est le fruit du rôle dynamique joué par l’ambassadeur du Maroc à Londres qui, à son initiative, un dossier d’offre du Maroc finement élaboré, avait été présenté aux FIPOL en octobre 2009.

Il s’agit d’un évènement d’une grande importance d’autant plus que les instances des FIPOL ont rarement organisé leurs réunions en dehors de la capitale britannique.

L’initiative témoigne de la confiance des Etats membres, tout comme du Secrétariat des FIPOL à l’égard des capacités du Maroc d’organiser ce genre de manifestations.

MAP__________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.f

 

Commentaires