Clôture du festival du Rai : des stars internationales illuminent le ciel...

Clôture du festival du Rai : des stars internationales illuminent le ciel d’Oujda

529
0
PARTAGER

Le petit prince du Rai a fait une entrée glorieuse sur la Grande scène du Stade d’honneur d’Oujda en interprétant une sélection de ses chansons les plus prisées, notamment « tellement je t’aime » et « lbayda ». Il a également repris des chansons célèbres du Rai et des chansons traditionnelles, comme « ya rayeh », « sidi hbibi », « dor biha » et « ha Rai ha Rai ». Lors d’ une conférence de presse organisée quelques heures avant le spectacle, Faudel a souligné qu’il est honoré d’être invité à un Festival d’un tel calibre et qui gagne de plus en plus en professionnalisme, notant que les pays maghrébins et particulièrement le Maroc ne manquent pas d’artistes talentueux et inspirés. L’artiste a également signalé le développement des médias durant les dernières années qui ont un rôle majeur dans la promotion des arts et des artistes, relevant que SM le Roi Mohammed VI aide les artistes et appuie fortement la scène artistique et culturelle marocaine. Le très attendu Saad Lemjerred a également fait des siennes en signant une très belle prestation sur la scène et en créant une véritable complicité avec son public. Des chansons telles que « mal hbibi malo », « salina », « mali mali », et bien sûr son grand succès « Enty » ont charmé ses fanes venus en nombre pour assister à son concert. Le rappeur franco-marocain Laouni Mouhid, alias La Fouine, a été accueilli par une vague d’applaudissements et de vivats par les mélomanes et les amateurs de son style musical. Avec sa voix rocke et sa chorégraphie originale il a réussi avec brio à créer une atmosphère d’allégresse avec les festivaliers. Il a interprété notamment « tous les mêmes », « d’où l’on vient », « donnes-moi », « ma meilleure » et « vrais frères ». La soirée a été clôturée par le spectacle de l’une des vedettes du Rai, Cheb Bilal, qui a subjugué les jeunes et les moins jeunes présents en masse sur la scène. Tout le monde a vibré en entonnant en choeur avec lui les chansons qu’il a interprétées. Vendredi soir, des stars de renommée internationale ont enflammé également la Grande scène du Festival. Douzi, Chico et les Gypsies, Hamid Bouchnak, Abdelmoula, accompagnés par l’incontournable DJ Kim, ont conquis les foules Oujdies en interprétant un cocktail de leurs tubes les plus appréciés. Cette 8ème édition du Festival international du Rai d’Oujda, placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, a connu également l’organisation mercredi d’une méga-soirée animée par Abdou Dariassa, Chikha Rabiaa, Kader Japonais et Zehouania. « A travers la thématique retenue cette année « le Rai, musique sans frontières », nous voulons faire rayonner autour du festival des valeurs intemporelles de fraternité, d’universalité et de paix », indiquent les organisateurs, signalant que l’édition précédente a connu un franc succès avec plus de 500 mille spectateurs.

Au programme de cette manifestation figurait également la commémoration du 61ème anniversaire du soulèvement du 16 août qui a été mené par des nationalistes de l’Oriental, outre une exposition de peinture, une soirée humoristique et l’organisation de la compétition Rai Academy qui a pour objectif d’encourager la créativité artistique chez les jeunes en vue de préparer une nouvelle génération de talents capable de prendre la relève.

 

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.coautrem, d’s informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après:  https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

Actu-maroc.com

Commentaires