Clôture en apothéose du festival de Casablanca

Clôture en apothéose du festival de Casablanca

155
0
PARTAGER

Cette fabuleuse soirée a été marquée par plusieurs concerts donnés sur les différentes scènes du Festival.

Ainsi le rappeur français SEFYU a enchanté ses fans, venus nombreux à la scène Corniche El Hank, en performant le meilleur de son répertoire.

La place a été cédée, par la suite, à 50 CENT, le célèbre rappeur et acteur new-yorkais qui a envoûté plusieurs milliers de festivaliers avec les incontournables chansons  »In Da Club » et  »Candy shop » entre autres.

A la scène de Sidi Bernoussi, la chanson amazighe, avec Amayno et l’art de l’Aïta avec Souhail El Bidaoui ainsi que le groupe marocain Hoba Hoba Spirit (fusion, rock) ont été au rendez-vous au plaisir de leurs fans alors que la scène de Ben M’sik a été animée par la diva de la chanson amazighe Fatima Tahihite et Adil Miloudi qui interprète la chanson  »chaâbi ».

En plus des fresques monumentales de lumière au Palais de justice, la scène Rachidi a connu la participation de l’anglais Wayne Beckford (soul,funk ) et la chanteuse marocaine OUM (fusion) ainsi que le D.J. anglais Shortee Blitz.

Le festival a célébré, comme à son accoutumée, la diversité des genres : Soul, fusion, world, hip hop, rai, reggae, chansons amazighes et variétés marocaines ont été au rendez-vous avec une quarantaine de concerts en plus d’un hommage posthume rendu au maître incontesté du reggae Bob Marley et le poète palestinien Mahmoud Darwish.

Cette édition a traduit le désir de la continuité et de la persévérance sur la même lancée que la précédente en mettant en avant, aux côtés de la musique, un spectacle de lumière en hommage à la cité et un programme « Nouzah Fennia » (balades artistiques).

Des ateliers ont été organisés autour du patrimoine de Casablanca, des rencontres artistiques et culturelles dans plusieurs espaces publics, notamment La Coupole (parc de la Ligue Arabe), la gare Casa Voyageurs, la cathédrale du Sacré-Coeur, le jardin de la mosquée « Al Qods » à Roches Noires, l’école supérieure des Beaux-Arts ou encore la fabrique culturelle des anciens abattoirs.

La 7ème édition, tenue du 13 au 16 juillet courant, a été organisée par l’Association Forum Casablanca en partenariat avec la wilaya du Grand Casablanca, le Conseil de la ville, le Conseil de la Région et le Conseil préfectoral du Grand Casablanca.

 

 

map___________

 

 

Commentaires