Colloque international à Agadir sur l’intertextualité dans la littérature et les arts

Colloque international à Agadir sur l’intertextualité dans la littérature et les arts

467
0
PARTAGER

L’intertextualité serait ainsi « une bibliothèque ou chaque texte transforme les autres qui le modifient », selon l’écrivain Sophie Rabau cité dans la présentation du colloque organisé par le département des études françaises.

Pour les universitaires Sad Slamti et Hanane Essaydi, l’intertextualité permet de penser la littérature comme un vaste réseau de textes entretenant entre eux des rapports qui se jouent de la chronologie linéaire et de la logique causale.

« L’approche intertextuelle nous paraît de ce fait, dotée d’une fonction opératoire dans la mesure où elle constitue un outil d’analyse à même de décrire une poétique du texte littéraire », notent-ils.

Durant cette rencontre de deux jours, les discussions ont porté essentiellement sur les procédés par lesquels un texte s’approprie un ou plusieurs textes.

Il s’agit d’étudier ce que le texte fait des autres textes qu’il invoque, comment il les modifie, les phagocyte, les transforme ou les révoque.

Les expositions des universitaires et chercheurs nationaux et étrangers, français notamment, ont porté sur divers thèmes inhérents à l’ironie littéraire en tant qu’acte fondateur de l’intertextualité, à la réception en tant que dimension principale de l’intertextualité, au plagiat par anticipation ou l’intertextualité par anachronisme, à l’intertextualité comme champ des possibles des textes ou comme mémoire des œuvres, à l’intertextualité et l’altérité, ou encore l’intertextualité de l’image dans le cinéma, la peinture et la publicité.

 

MAP__________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

Commentaires