Colombie/mine : quatorze tués

Colombie/mine : quatorze tués

327
0
PARTAGER

Vers 20h30 (2h30 à Paris), neuf corps sans vie enveloppés dans des sacs en plastique blanc, avaient été tirés de la mine par des secouristes, a constaté un journaliste de l’AFP, portant à 14 le bilan des morts, les précédentes cinq victimes, tuées à l’entrée de la mine, ayant été récupérées dans la matinée. Ce bilan a été confirmé à l’AFP par Alvaro Silva, responsable de la sécurité de la ville de Sardinata, dans le département Norte de Santander (nord-est), où le drame s’est produit. L’Institut colombien des mines (Ingeominas) avait pour sa part fait état dès la mi-journée d’un bilan de 20 morts.

« Nous y incluons les mineurs piégés à l’intérieur, car vu l’ampleur de l’accident il est impossible qu’ils aient survécu », avait déclaré à l’AFP une porte-parole de cet organisme supervisant les mines en Colombie. Le ministre des Mines Carlos Rodado a par ailleurs annoncé sur place à l’AFP « la fermeture de la mine jusqu’à ce que l’enquête détermine si elle respectait toutes les normes ».

Alvaro Silva, avait auparavant précisé que l’explosion s’était produite au moment de la relève des travailleurs de cette mine d’une profondeur d’environ 1.000 mètres, vers 6h30 (12h30 à Paris). « Il y avait des gens qui sortaient, d’autres qui rentraient », a-t-il déclaré.

Sardinata, municipalité de 25.000 habitants située à une heure de Cucuta, la capitale du département de Norte de Santander (600 km au nord-est de Bogota), vit principalement de ses mines de charbon.

______________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires