Commémoration des anniversaires de visites historiques de feu SM Mohammed V à...

Commémoration des anniversaires de visites historiques de feu SM Mohammed V à Tanger et à Tétouan

186
0
PARTAGER

La commémoration de cet événement, qui est plus qu’un hommage à la mémoire des sacrifices consentis par le défunt Roi et Son peuple pour la libération du pays, est une occasion pour les jeunes générations de s’imprégner des valeurs de patriotisme, d’appartenance et de sacrifice.

En effet, en ce jour du 9 avril 1947, feu SM Mohammed V avait clamé haut et fort à Tanger, la volonté inaliénable du peuple marocain de recouvrer son Indépendance et l’entière souveraineté du pays.

Par cet acte de bravoure qui défiait solennellement les puissances coloniales en place, le regretté Souverain impulsera au peuple marocain, une fougue invincible dans sa lutte pour l’indépendance et l’affranchissement du joug du protectorat.

Ce souvenir, marqué en lettres d’or dans la mémoire des Marocains, illustre avec éloquence la symbiose entre le Trône Alaouite et le peuple marocain.

Le choix de la ville de Tanger pour lancer cet appel était particulièrement judicieux, car le « statut international » de la ville, à l’époque, devait donner un écho mondial au discours mémorable de feu SM Mohammed V, prononcé sur place le 9 avril.

Dans ce Discours, le regretté Souverain avait affirmé sans ambages la volonté du Maroc d’obtenir son indépendance, tout en réaffirmant le caractère et l’identité arabo-musulmane du Royaume.

Par ce « voyage de l’unité », le défunt monarque avait également tenu à faire fi des frontières factices dressées par les deux puissances coloniales, française et espagnole, et à affirmer la souveraineté et l’unité territoriale du pays.

« Les droits du peuple marocain ne peuvent se perdre et ne se perdront jamais », avait clamé le Libérateur devant la population locale en communion patriotique et les représentants consulaires de différents pays à Tanger.

L’occupant avait notamment commis, deux jours avant cette visite, un massacre à Casablanca tuant et blessant des centaines de marocains dans le but d’éteindre la ferveur nationale et d’empêcher le père de la Nation, chef de file du mouvement national, de se rendre à Tanger.

Ces événements n’ont fait que renforcer la détermination du Souverain à aller de l’avant et à revendiquer solennellement l’indépendance, marquant un tournant décisif dans la lutte du Trône et du peuple marocain pour s’affranchir du joug du colonialisme et rétablir la souveraineté du Royaume.

En cette mémorable visite, le regretté Souverain est également allé prononcer le 11 avril, à la grande mosquée de Tanger, le prêche du vendredi dans lequel il a appelé la Nation à demeurer attachée à son identité tout en réaffirmant l’ancrage du Royaume dans le monde arabo-islamique.

A l’Institut Moulay El Mehdi de Tanger, le digne successeur du père de la Nation, feu SM Hassan II, alors Prince Héritier, a pris la parole devant une jeune audience pour évoquer les aspirations du Royaume à un meilleur avenir. Dans ce discours, le regretté Souverain avait évoqué sa vision concernant le développement du pays et l’édification des institutions. Une renaissance fondée sur l’éducation, le savoir, le travail et un esprit solidaire pour mener à bien le chantier de l’édification de l’avenir du pays.

Face à cette détermination, les autorités coloniales décidèrent, le 20 août 1953, d’éloigner le Père de la Nation et les membres de sa famille. Un acte qui sonna le glas du protectorat.

Un élan populaire gagnera l’ensemble du Royaume et des opérations de la résistance iront crescendo jusqu’au retour triomphal du Souverain légitime et de la famille Royale, la proclamation de l’indépendance et le lancement d’un ambitieux processus de développement.

La visite du Père de la Nation, le 9 avril 1956, à Tétouan, la « Colombe blanche », restera gravée dans la mémoire des Marocains, et plus particulièrement les habitants de cette ville, tant la visite de SM Mohammed V, accompagné ce jour du Prince Héritier Moulay El Hassan, est intimement associée à l’annonce de l’heureuse nouvelle de la fin de l’occupation espagnole du Nord du Royaume.

La commémoration de ce glorieux événement se veut ainsi une occasion de rappeler le souvenir des épopées héroïques, gravées en lettres d’or dans les annales de l’histoire du Maroc, et de rendre hommage aux combattants qui ont contribué, avec dévouement et abnégation, à hâter le départ de l’occupant et l’avènement de l’ère de la liberté et de l’indépendance.

Elle constitue à n’en pas douter un motif de fierté pour les habitants de Tétouan, ville qui, par delà sa réputation de gardienne du patrimoine maroco-andalou, a été un bastion de résistance contre l’occupant.

Feu SM Mohammed V avait, d’ailleurs, exprimé, le 9 avril 1956, sa fierté pour cette ville, « fief des héros », et les combattants de cette région chère du Royaume.

La visite de feu SM Mohammed V à Tétouan, rappelle-t-on, était intervenue deux jours seulement après la signature à Madrid par le Maroc et l’Espagne de la déclaration commune et d’un protocole annexe en vertu duquel l’Espagne reconnaît l’indépendance et l’unité du Maroc.

Aux termes de cette déclaration, le gouvernement espagnol réitère sa détermination à respecter l’intégrité territoriale du Maroc telle que garantie par les traités internationaux.

Les négociations devaient aboutir à de nouveaux accords bilatéraux et asseoir la coopération dans les domaines d’intérêt commun.

En cette occasion, le haut commissariat aux anciens résistantes et anciens membres de l’armée de libération a prévu un riche programme pour se remémorer ces deux étapes capitales de l’histoire nationale.

La célébration de cet anniversaire sera marquée par un moment de recueillement devant la stèle commémorative de l’événement historique du 9 avril 1956, place du Méchouar, à Tétouan, ainsi que par un meeting à Tanger.

Des hommages seront rendus à des anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération, outre la remise des prix aux vainqueurs à la compétition de la meilleure recherche universitaire au titre de 2010.

MAP_________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires