Maison A la une COMMENT DAECH CONTINUE DE RECRUTER AU MAROC

COMMENT DAECH CONTINUE DE RECRUTER AU MAROC

858
0
PARTAGER

Bien qu’elle soit en perte de vitesse pour ne pas dire en voie de disparition, l’organisation terroriste Daech continue de montrer son intérêt pour le Maroc en cherchant à recruter de plus en plus de jeunes parmi les marocains, surtout les plus vulnérables vivant dans la précarité. Il a fallu attendre l’arrestation d’un « djihadiste » du nom de Abdeslam Tazi au Portugal pour en savoir plus sur ces nouvelles filières organisées et s’activant dans plus sieurs villes au niveau des quartiers déshéritées. Les recruteurs de la nébuleuse terroriste y repèrent des jeunes marginaux et d’autres vivant dans des conditions difficiles en leur promettant un passage clandestin en Europe avec de faux papiers pour y obtenir l’asile politique dans des pays comme la France, l’Espagne, le Portugal , la Grande-Bretagne, l’Italie ou encore l’Allemagne et la Grèce. Une fois engagé et la leçon du futur faux opposant apprise, la jeune recrue est exfiltrée vers l’Europe à travers l’Espagne après avoir fait allégeance et promis de se mettre au service des supposés idéaux de l’organisation, commence alors le stage du maniement d’armes et d’explosifs dans les zones de conflit après l’obtention du statut de réfugié politique grâce à la complicité d’autres filières spécialisées.

Dès lors, les premiers versements envoyés aux familles peuvent s’opérer via les agences de transfert d’argent en faisant croire aux familles que leur fils travaille en Europe, jusqu’au jour de sa disparition en anonyme sur le front irako-syrien.

Les services de sécurité marocains travaillent bien sur cette piste et comptent bien tarir cette source de recrutement de Daech, dans un futur très proche, avec les moyens adéquats.

Par Jalil Nouri

 

Actu-maroc.com

Commentaires