Comptabilité publique ; Bilan déficitaire pour l’exercice 2011

Comptabilité publique ; Bilan déficitaire pour l’exercice 2011

352
0
PARTAGER

Le conseil de la région de Fès-Boulemane s’est réuni le 31 janvier dernier en session ordinaire avec au menu notamment l’examen et l’approbation du compte administratif de l’exercice 2011, la ré-allocation des ressources pour accélérer la réalisation des projets inscrits dans l’exercice budgétaire précédent, ainsi que la demande d’un prêt de 12 millions de DH au Fonds d’équipement communal pour le financement du projet de création de l’Institut supérieur de commerce et d’administration des entreprises (ISCAE) à Fès.

Concernant le compte administratif de l’exercice 2011, les recettes enregistrées ne dépassent pas 43,52 millions de DH, tandis que les dépenses inscrites dans le budget du conseil pour cet exercice étaient estimées à 58 millions de DH. Aussi, le déficit budgétaire enregistré en 2011 s’élève à 14,4 millions de DH. Le président du conseil, M’hammed Douiri, a exprimé son inquiétude lors de son intervention à cette occasion, quant à l’impact qu’aurait ce défit sur la réalisation des projets lancés par le Conseil. « Ce déficit budgétaire important, enregistré par le conseil au titre de l’exercice 2011, pourrait affecter le rythme de réalisation des projets en cours », a-t-il précisé d’emblée, avant d’ajouter que les membres du conseil ont pris toutes les mesures nécessaires pour compenser ce déficit en réduisant notamment les dépenses de gestion à hauteur de 8 millions de DH ainsi qu’en réallouant des fonds inscrits dans le cadre des exercices budgétaires précédents. Ainsi, après l’adoption à l’unanimité du compte administratif de l’exercice 2011, le conseil de la région a procédé à la validation de plusieurs conventions de partenariat avec les principaux acteurs régionaux, pour la réalisation de projets de développement.

Il s’agit notamment d’une convention de partenariat avec la commune urbaine de Fès pour l’entretien et la gestion du parc Jnan Sbil à Fès, d’une convention de partenariat avec le ministère de l’Équipement et du transport, le ministère du Commerce, de l’industrie et des nouvelles technologies et la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) pour l’aménagement des routes de Moulay Yacoub et de Bensouda, moyennant un montant de 83 millions de DH. À citer aussi une convention de partenariat avec le Haut commissariat aux anciens combattants et anciens membres de l’Armée de libération pour la réalisation d’un espace éducatif et culturel à Fès, ainsi que d’une convention de partenariat avec le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) pour le renforcement des capacités institutionnelles des cadres et des élus locaux.

Le conseil a, par ailleurs, approuvé une convention avec l’« Association des amis des malades du cœur » pour la prise en charge des personnes atteintes de cette maladie au niveau de la région, en plus d’un accord de partenariat pour le développement du tourisme dans la province de Sefrou.
Cet accord conclu avec le ministère du Tourisme ainsi qu’avec d’autres départements ministériels et partenaires communaux et locaux, prévoit la création d’un espace d’accueil touristique grâce à une enveloppe budgétaire de 17,5 millions de DH.

Le conseil de la région soutient l’éducation non formelle
L’éducation non formelle a été au cœur d’une convention de partenariat conclue par le conseil de la région Fès-Boulemane avec l’Académie régionale de l’Éducation et de la formation de Fès-Boulemane et validée lors de la session ordinaire de janvier dernier.
Cette convention, qui s’étendra sur une période de 3 ans, devra bénéficier à 1.200 personnes âgées de 15 à 45 ans et les aidera, grâce à des modules de 100 heures, à acquérir des connaissances de base tout en les initiant à des formations qualifiantes pour faciliter leur insertion professionnelle.

________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

Commentaires