Conférence à Sidi Yahya sur l’initiative d’autonomie et la commanderie des croyants

Conférence à Sidi Yahya sur l’initiative d’autonomie et la commanderie des croyants

303
0
PARTAGER

M. Lemrabet, qui animait une conférence sur le thème « l’initiative d’autonomie et l’institution du grand Imamat, quelle relation? », organisée par la coordination, a expliqué que la commanderie des croyants a un référentiel politique et religieux. Elle repose sur le contrat social qui existe entre les gouvernants et les gouvernés et le lien spirituel fondé sur la protection de la religion, a-t-il dit.

La Commanderie des croyants, a souligné le M. Lemrabet, également professeur chercheur, est en harmonie avec ses choix modernistes qui président au Maroc d’aujourd’hui.

Commanderie des croyants et initiative d’autonomie ne sont pas incompatibles, au contraire, a-t-il expliqué, l’Islam a toujours prôné la choura (concertation) comme mode de règlement des différends et qui constitue, en fait, une forme d’autodétermination.

Toutefois, a souligné le M. Lemrabet, il existe plusieurs formes d’autonomie répondant aux particularités de chaque pays. Ainsi, a-t-il dit, la forme d’autonomie des provinces espagnoles diffère de celle en Allemagne et celle qui sera choisie par le Maroc devra refléter ses particularités.

De son côté M. Said Houbal, professeur chercheur, a parlé de l’initiative d’autonomie en tant que choix stratégique du Maroc, solution à un problème artificiel et une forme de déconcentration. La régionalisation, a-t-il dit, est ancrée dans la culture marocaine.

Cependant, a-t-il ajouté, la régionalisation actuellement en vigueur a montré ses défauts et le Maroc a besoin d’une forme plus adaptée. La régionalisation, a-t-il expliqué, doit être conçue aujourd’hui comme un outil de développement socio-économique.

Pour M. Houbal, le chantier de régionalisation avancée lancé par SM le Roi est la solution au problème du Sahara. Le séparatisme, a-t-il souligné, est un résidu du colonialisme et n’a plus sa place dans le monde contemporain marqué par la formation de grands ensembles comme l’Union européenne.

Ont notamment assisté à ce colloque les autorités locales, les élus, les représentants de partis politiques, de syndicats et de la société civile.

_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires