Conférence africaine des ministres des finances: Vers une reprise de la tutelle...

Conférence africaine des ministres des finances: Vers une reprise de la tutelle de l’ACMAD par la CEA

208
0
PARTAGER

Les participants à ces assises ont, dans leur rapport final adopté à l’issue de la conférence, encouragé les deux institutions à entreprendre conjointement des études techniques dans les secteurs pertinents en matière de changement climatique et à examiner et proposer toutes les mesures et modalités nécessaires pour renforcer la coopération entre elles.

 

Cette phase indispensable avant la reprise de la tutelle du centre ACMAD par la CEA va aboutir à des recommandations et des propositions de mesures et modalités qui vont se traduire par la proposition d’une résolution à la prochaine conférence des ministres de la CEA en 2012, concrétisant ainsi la reprise de la tutelle du Centre.

 

La Conférence économique africaine a aussi adopté une résolution invitant la CEA et l’ACMAD à « approfondir leur coopération, notamment en assurant l’application effective du mémorandum d’entente conclu entre les deux instances en marge du 7è Forum africain pour le Développement (ADF VII), qui s’était tenu du 11 au 15 octobre dernier à Addis-Abeba ».

 

Cet accord prévoit le renforcement de la coopération dans plusieurs axes ayant trait à la mobilisation et la sensibilisation au climat et au développement, à l’évaluation de la vulnérabilité au changement climatique et au développement des applications météorologiques et la diffusion des produits d’information climatique.

 

Durant les travaux d’examen et d’adoption du rapport de la réunion, le groupe d’expert, a pris note de l’intervention de M. Mustapha Geanah, président du Conseil d’administration de l’ACMAD et Secrétaire Général du Département de l’Eau au Secrétariat d’Etat chargé de l’eau et de l’environnement et accueilli avec intérêt ses propositions visant à consolider et renforcer le partenariat entre les deux organismes et à mettre en oeuvre toutes les recommandations tendant à réaliser leurs objectifs communs.

 

Dans une déclaration à la MAP, M. Geanah a souligné que toutes ces décisions favorables prises par la Conférence économique africaine ont eu lieu grâce « aux démarches préparatoires de la réunion entreprises par la délégation marocaine, ainsi qu’à l’accueil favorable de ses interventions, confortés en cela par la place honorable dont jouit la Direction de la Météorologie Nationale (DMN) au niveau régional et international ».

 

« Cet écho favorable de la part de l’ensemble des pays africains puise son essence dans le rôle actif de la DMN, notamment en matière de dynamisation et de valorisation du centre ACMAD par le biais de développement de ses activités scientifiques et techniques et la mise en place d’instruments de bonne gestion et de gouvernance de ce Centre », a affirmé M. Geanah, qui est accompagné lors de cette conférence de MM. Abdalah Mokssit et Abdallah Nassif respectivement, Directeur de la Météorologie Nationale et Directeur adjoint à la DMN.

 

En marge de la conférence, une réunion s’est tenue, mardi au siège de la CEA à Addis-Abeba, entre le président de l’ACMAD et des représentants de la CEA et au cours de laquelle un plan d’action pour l’année 2011 a été signé, en application des dispositions du protocole d’entente qui lie les deux institutions.

 

La Météorologie nationale représente le Maroc au sein du Centre ACMAD. Le Maroc a été élu en 2008, président du conseil d’administration du centre ACMAD et depuis 2010, la présidence du conseil scientifique de ce Centre est assurée aussi par le Royaume en la personne de M. Abdalah Mokssit, rappelle-t-on.

 

__________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.f

 

Commentaires