Conférence internationale à Dubaï sur la lutte contre la piraterie maritime

Conférence internationale à Dubaï sur la lutte contre la piraterie maritime

179
0
PARTAGER

 

Le Maroc est représenté à cette rencontre par une délégation conduite par la secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Mme Latifa Akherbach.

 

Plusieurs ministres et responsables gouvernementaux représentant plus de 50 pays participent à cette rencontre de deux jours, qui tentera d’élaborer une méthodologie commune pour faire face à ce phénomène, a indiqué le ministère des Affaires étrangères de l’Etat des Emirats arabes unis.

 

Les ministres de pays qui subissent directement les activités de la piraterie tels la Somalie, Djibouti, les Iles Comores et la Tanzanie, prennent part également à cette conférence, en plus du secrétaire général adjoint des Nations unies.

 

Les thématiques qui seront débattues portent, entre autres, sur les initiatives des secteurs public et privé pour faire face aux effets négatifs de la piraterie maritime sur les otages et leurs familles, la menace que fait peser ce phénomène sur la paix mondiale, outre les causes de la piraterie, les instruments prévus dans le Droit international y afférents, les opportunités de renforcer la coopération civile et militaire en vue de lutter contre la piraterie maritime.

 

En marge de cette rencontre, une réunion des donateurs est prévue pour le soutien du Fonds d’affectation spéciale de l’ONU dédié à la lutte contre la piraterie au large des côtes somaliennes.

 

La conférence sera couronnée par l’annonce d’une Déclaration fixant les domaines de coopération entre secteurs privé et public et la mise en place d’un cadre d’action pour les deux secteurs en vue de promouvoir leur coopération en matière de lutte contre la piraterie.

 

Dans son récent rapport publié le mois courant, le Bureau international de la marine marchande souligne que plus de 107 navires de commerce ont été ciblés par des attaques de piraterie uniquement dans la zone du Golfe d’Aden.

 

Les actes de piraterie coutent à l’économie mondiale près de 12 milliards de dollars US chaque année, selon le rapport.

________________________

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires