Conférence régionale en mai prochain à Casablanca sur le partenariat public-privé en...

Conférence régionale en mai prochain à Casablanca sur le partenariat public-privé en Méditerranée

179
0
PARTAGER

Cette rencontre sera marquée par la publication de la première étude  élaborée par la BEI sur les partenariats public-privé dans neuf pays du sud de  la Méditerranée, dont le Maroc.

Elle sera consacrée à l’examen des résultats et des conclusions de cette  étude et au lancement d’actions et de projets pilotes.    

Cette étude, qui apporte une analyse régionale des expériences du recours  aux PPP, fera le point sur la législation et sa mise en œuvre pratique dans  chacun des pays de la Méditerranée et proposera une série de recommandations  quant à l’évolution des politiques publiques dans ce domaine.    

Elle sera finalisée lors d’un séminaire d’experts sur les perspectives du  partenariat public-privé en Méditerranée qui aura lieu jeudi et vendredi  prochains à Paris, indique la BEI.    

Cette étude s’inscrit dans le cadre du lancement par la Facilité  euro-méditerranéenne d’investissement et de partenariat (FEMIP) de la BEI de  son programme d’assistance technique pour favoriser le recours aux PPP dans les  pays partenaires méditerranéens, étalé sur trois ans (2011-2013).

Elle sera suivie d’une évaluation du potentiel des PPP dans les pays  partenaires. Pour chacun de ces pays, la FEMIP développera des recommandations  opérationnelles et une assistance à la mise en œuvre de politiques de recours  aux PPP dans un ou plusieurs secteurs prioritaires, convenus avec les pays  concernés.    

Une série d’ateliers sont également programmés entre juin 2011 et mai 2012,  pour débattre avec les autorités publiques et les praticiens des PPP dans  chacun des pays partenaires.

Ces ateliers auront pour objet d’affiner les choix  de mise en place de politiques nationales ou sectorielles et de définir les  moyens d’assistance technique que la FEMIP pourra apporter sur des actions ou  projets pilotes.    
« Avec plus de 300 milliards d’euros d’investissement à réaliser dans les  infrastructures d’utilités collectives au Sud et à l’Est de la Méditerranée  d’ici à 2030 (notamment pour la gestion des eaux, les services urbains et  l’énergie), les pays partenaires méditerranéens devront rapidement développer  leur capacité à mobiliser le secteur privé et leur attractivité aux  investissements directs étrangers (IDE) », souligne la BEI.

 

_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires