Confusion autour du sort de la journaliste Edith Bouvier

Confusion autour du sort de la journaliste Edith Bouvier

119
0
PARTAGER

L’Elysée a finalement fait marche arrière à propos de l’arrivée au Liban d’Edith Bouvier. « Il n’est pas confirmé qu’elle est aujourd’hui en sécurité au Liban. Les

communications sont très difficiles avec Homs », a déclaré le chef de l’Etat, en

évoquant une situation « imprécise » et « complexe ». Le Figaro a, de son côté, mis un terme au suspens : Edith Bouvier est toujours en Syrie. Mais peut-être pas dans la ville de Homs.

Nicolas Sarkozy, lors d’un déplacement en France dans le cadre de la campagne présidentielle avait dans un premier temps confirmé l’information donnée par un responsable libanais à l’AFP. Il s’était dit soulagé que le cauchemar de la journaliste prenne fin : « Elle a de multiples fractures (…) Ca n’a pas été des négociations extrêmement faciles », pour parvenir à ce qu’Edith Bouvier quitte Homs, avait-il déclaré.

L’ambassade de France au Liban a ensuite indiqué qu’elle n’était « pas en mesure de confirmer » l’information de la présence d’Edith Bouvier sur le territoire libanais. Le porte-parole du Quai d’Orsay, Bernard Valero avait réclamé un peu plus tôt la plus « extrême prudence ».

La seule certitude, c’est que le journaliste britannique Paul Conroy est bien arrivé au Liban. Il a été pris en charge par son ambassade. Il va bien et a un bon moral, selon son entourage qui a pu le joindre. Le photographe, qui est blessé à la jambe, a mis 26 heures à être évacué de Homs, selon le Times, le journal qui l’emploie.

 

rfi.fr________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires