Maison A la une CONSÉCRATION POUR LA MAROCAINE BENBAREK AU FESTIVAL DE CANNES

CONSÉCRATION POUR LA MAROCAINE BENBAREK AU FESTIVAL DE CANNES

887
0
PARTAGER
PARIS, FRANCE - DECEMBER 21: 'Nor' director Meryem Benm Barek Aloisi attends the 'Heroines' Women Short Movies : Screening Cocktail Hosted By 'Le Jour Le Plus Court' At The Cinema Elysees on December 21, 2013 in Paris, France. (Photo by Foc Kan/WireImage)
Il s’agit d’une première qu’il convient bien de saluer. Pour la première fois, une cinéaste marocaine, Myriem Benmbarek, a été distinguée au Festival de Cannes avec le prix du scénario dans la compétition parallèle « ‘ Un certain Regard » pour son film franco-marocain très applaudi. « Sophia ». La réalisatrice dont c’est le premier long-métrage a aussitôt dédié sa récompense aux techniciens et assistants qui l’ont soutenue au cours d’un tournage éprouvant , entièrement réalisé à Casablanca, avec le seul soutien français du CNC, le Centre National de la Cinématographie. Sollicité pour une subvention, le CCM, le Centre Cinématographique Marocain a préféré visiblement accorder l’argent public à des navets ou à des films jamais produits par les bénéficiaires. Un scandale dont on a pas fini de parler après cette incompréhension et ce déni. La réalisatrice Myriem Benmbarek préfère tout oublier et savourer les moments mémorables vécus à Cannes.
Son film est une plongée dans la douleur des mères célibataires et des victimes de la société après  des grossesses hors mariages, un thème qui a ému les festivaliers de Cannes et de la presse spécialisée mondiale qui assure à la réalisatrice des horizons prometteurs.
A l’approche de sa projection, personne , en France , comme au Maroc n’aurait misé sur un tel succès bien mérité qui récompense le talent et la persévérance, car le réalisatrice avoue que les coupes dans le budget auraient pu faire capoter son projet si ce n’était la solidarité et le dévouement de son équipe.

Commentaires