Conseil d’administration de l’ANP: Plus de 1 MMDH pour des projets d’investissements...

Conseil d’administration de l’ANP: Plus de 1 MMDH pour des projets d’investissements en 2010

191
0
PARTAGER

Il s’agit notamment de l’aménagement d’une zone logistique à Zenata (500 MDH), la réalisation de l’épi d’arrêt de sable et de confortement des ouvrages au port de Sidi Ifni (268 MDH), le déroctage du chenal d’accès au port de Casablanca (94 MDH), l’entretien des jetées principales des ports de Mohammedia et de Casablanca (84 MDH), précise le communiqué publié suite à la réunion du Conseil d’administration de l’Agence Nationale des Ports (ANP), tenu vendredi dernier.

Cette session, tenue récemment à Casablanca sous la présidence du ministre de l’Equipement et des Transports, Karim Ghellab, a été consacrée à l’examen du bilan des réalisations de l’ANP au titre de l’exercice 2010 et à l’exposé de l’état d’avancement des différents chantiers lancés par l’ANP.

Au titre des actions visant le renforcement et la modernisation de l’appareil portuaire national, l’ANP a poursuivi, au cours de 2010, la réalisation des différents projets structurants visant à insuffler une dynamique nouvelle au secteur à très court terme, particulièrement le 3-ème terminal à conteneurs du port de Casablanca, le terminal polyvalent du port de Jorf Lasfar et la réhabilitation du poste pétrolier A du port de Mohammedia, pour une enveloppe globale dépassant le 1,1 milliard de dirhams (MMDH).

Le taux d’engagement a ainsi atteint 72,3 pc de l’enveloppe budgétaire globale réservée à l’année 2010, relève la même source.

Par ailleurs, en tant que fédérateur de la communauté portuaire autour d’objectifs communs permettant aux places portuaires nationales d’améliorer leur compétitivité, l’Agence a poursuivi, durant l’année passée, la réalisation du projet relatif à la mise en place d’un système d’information communautaire (EDI) et Guichet Unique « PortNet », dont la plateforme, totalement prête aujourd’hui, subit les tests finaux en coordination avec les opérateurs de terminaux, la douane, les agents maritimes et les transitaires.

Dans le domaine de la régulation des opérateurs et des activités portuaires, l’Agence a poursuivi la réalisation de son plan d’action visant la mise en conformité des intervenants portuaires par rapport aux dispositions de la loi 15-02, souligne le ministère.

L’année 2010 a ainsi été marquée par la régularisation des concessionnaires des ports de plaisance, la mise en oeuvre de la convention de concession de périmètres d’exploitation des ports de pêche à l’Office national des pêches (ONP) et le lancement des processus de régularisation des autres opérateurs portuaires.

En ce qui concerne l’activité portuaire, l’année écoulée a été marquée par le transfert de l’ensemble des activités commerciales du port de Tanger Ville vers le port de Tanger Med, l’ouverture de nouvelles lignes maritimes passagers Tanger-Barcelone et Laâyoune-Las Palmas, ainsi que l’exploitation complète, pour la première année, des nouvelles installations des nouveaux concessionnaires de terminaux au port de Casablanca et Jorf Lasfar.

Pour ce qui est des échanges commerciaux, l’année précédente a enregistré une nette reprise du trafic portuaire qui a atteint 92,2 millions de tonnes, soit une hausse exceptionnelle de 30 pc par rapport à 2009, dont 20,2 millions de tonnes en transbordement ont transité par le port de Tanger Med, soit l’équivalent d’environ deux millions de conteneurs EVP (équivalent vingt pied).

En dehors de l’activité du port de Tanger Med, le trafic portuaire national a enregistré une vraie reprise avec un volume de 69,2 millions de tonnes en 2010, soit 15,9 pc par rapport à 2009.

Cette progression s’explique par la reprise de 53,5 pc de l’activité phosphatière et la hausse des importations des céréales et des hydrocarbures, respectivement de 21 pc et de 12,5 pc.

S’agissant de l’activité de conteneur, le communiqué note 965.000 EVP au titre de l’année 2010, contre 925.000 EVP en 2009, soit une légère hausse de 4,3 pc.

L’année 2010 a été également marquée par une amélioration de la productivité de la manutention grâce à une meilleure optimisation de l’exploitation portuaire, à travers la maîtrise de l’ensemble de la chaîne de la manutention, et au renforcement des équipements.

C’est ainsi que la productivité de la manutention des conteneurs a atteint 26 boîtes à l’heure en augmentation de 6 pc par rapport à 2009 et celle des marchandises en vrac a connu des augmentations variant entre 10 et 30 pc.

Au niveau du bilan financier, 2010 a été marquée par des réalisations globalement positives, précise la même source, faisant d’un chiffre d’affaires de 1.167 MDH, d’un résultat d’exploitation de 258 MDH, d’une valeur ajoutée de 614 MDH et d’un résultat net de 251 MDH.

S’exprimant à cette occasion, le ministre s’est félicité des résultats réalisés, insistant sur « la nécessité de poursuivre activement la mise en place des dispositions de la réforme portuaire dans tous les ports du Royaume, afin de permettre le développement harmonieux de l’instrument portuaire au profit de l’économie marocaine et être au rendez-vous de la régionalisation voulue par SM le Roi Mohammed VI, sans oublier le rôle crucial alloué à l’ANP dans la stratégie logistique, notamment à Casablanca et plus particulièrement dans la zone logistique de Zenata ». »MAP__________________________

 

 

 

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires