Conseil de Sécurité de l’Onu : Le Maroc fait une entrée triomphale

Conseil de Sécurité de l’Onu : Le Maroc fait une entrée triomphale

343
0
PARTAGER

Porté triomphalement dès le premier tour et à une écrasante majorité (151 voix sur les 129 requises), à l’issue d’un vote des 193 Etats membres de l’Onu. Il s’agit du troisième mandat du Royaume au sein de l’Organe exécutif de l’Onu, après y avoir siégé en 1963-1964 et 1992-1993.

L’entrée du Maroc au Conseil de sécurité coïncide avec de nombreux défis mondiaux urgents que l’Organe exécutif doit relever, à savoir la non prolifération nucléaire, la lutte contre le terrorisme, la prévention et la résolution des conflits armés, la promotion de la démocratie et des droits de l’Homme en plus des multiples opérations complexes sur le terrain.

La voix de l’Afrique et du monde arabe
«Promouvoir la voix du continent africain» et militer en faveur des causes justes du monde arabo-musulman, seront également parmi les principaux dossiers que le Maroc compte défendre au sein du Conseil.

Saluant en le Maroc l’arrivée d’un «pays ami», plusieurs Etats membres se sont félicités de l’élection du Royaume avec lequel ils comptent travailler étroitement à travers un «partenariat très fort» pour soutenir les principes de la Charte des Nations unies, contribuer à l’efficacité et l’efficience du Conseil, et maintenir son rôle dans le maintien de la paix et de la sécurité internationales.

La Palestine y voit l’arrivée d’un pays qui a toujours été un grand défenseur de la cause palestinienne, convaincue que le «Maroc pèsera de tout son poids et ne ménagera aucun effort pour soutenir notre cause au sein du Conseil», a indiqué à la MAP, le porte-parole de la Mission de Palestine à l’Onu, Rabii Al Hantouli.

Le Royaume est devenu un grand partenaire pour nous et c’est une victoire de l’Afrique», a déclaré pour sa part le représentant permanent de Sao Tome et Principe.

Le Maroc a eu le «soutien de tous les pays de l’Afrique Centrale car nous savons combien la place du Royaume est importante et tout ce qu’il a fait pour nous au niveau de l’Afrique», a ajouté ce diplomate dans une déclaration à la MAP.

Constamment à l’avant-garde, le Maroc récolte aujourd’hui le fruit d’un travail de plusieurs années mises à profit pour asseoir une nouvelle diplomatie active et efficace, conforme à la vision de S.M. le Roi Mohammed VI.

A cet effet, le Royaume n’a eu de cesse de mettre à profit toutes les occasions pour réaffirmer avec force sa volonté et sa disposition à œuvrer et à participer activement à la réforme et à l’efficience de la Ligue des Etats arabes, de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) et de l’Union du Maghreb Arabe (UMA).

Présent dans tous les forums internationaux et régionaux, il a su défendre les causes arabes, notamment palestinienne, porter la voix de l’Afrique et être le chantre de la coopération sud/sud, notamment au profit du Continent noir.

Avec l’entrée du Maroc au Conseil de sécurité, «une nouvelle page s’ouvre pour la diplomatie marocaine», soulignait récemment le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Taib Fassi Fihri, tout en étant convaincu que le «Maroc sera au rendez-vous».

 

Par MAP______________

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires