Constitution à Casablanca du « Cercle des journalistes indépendants »

Constitution à Casablanca du « Cercle des journalistes indépendants »

147
0
PARTAGER

Cette structure vise « la lutte contre la censure au sein des rédactions, la promotion du journalisme d’enquête, la protection des journalistes et la défense de leur droit d’accéder à l’information et la préservation de la déontologie » indique un communiqué du CJI qui avait tenu son assemblée constitutive vendredi au Théâtre Mohammed VI de la métropole.

Les journalistes « sont convaincus que sans presse libre, moderne et professionnelle, le Maroc ne peut relever les défis d’une société démocratique attendue  » poursuit le communiqué ajoutant que « la presse doit jouer pleinement son rôle en tant que quatrième pouvoir ».

C’est pour atteindre cet objectif qu’est née l’idée de constituer le CJI fait savoir la même source précisant que les journalistes ambitionnent à travers la création de cette structure de « réhabiliter le travail journalistique qui a souffert ces dernières années des jugements et des fortes amendes, d’interdiction et de pressions notamment des annonceurs et d’un code de la presse qui date ».

Les membres du Cercle entendent oeuvrer « pour améliorer le travail journalistique, dénoncer toutes les actions visant à l’influencer et à le transformer en bulletin interne des entreprises et sociétés maitrisant les annonces », ajoute le communiqué.

Lors de cette assemblée constitutive il a été procédé à l’élection de M. Khalid Tritki (Eco-plus) comme président du Cercle et de M. Yasine Omari (émission 45 minutes sur Al Oula) comme vice-président chargé de la communication.

Mme Nadia Lamlili (Economie et Entreprises) a été élue 2-ème vice-présidente et Mohamed Zouak (Site Biladi) 3-ème vice-président.

_____

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires