PARTAGER

Après l’amertume et la déception de l’élimination du WAC qui est passé tout d’une grosse surprise dans une compétition au niveau très moyen, c’est au tour du FUS de réserver une grande désillusion à son public qui s’attendait certainement à tout sauf à une cruelle élimination suite à l’égalisation réussie par le Mouloudia de Bejaia à une minute de la fin du temps réglementaire.
La science de Walid Regragui n’a pas suffi et les Rbatis ont mordu la poussière en grande partie car leurs attaquant n’ont pas eu assez de mordant et aucune efficacité..
Le FUS n’a vraiment pas de vrai buteur, évolue presque toujours sans attaquant de pointe expérimenté et à un certain stade de la compétition cela se paie cash!
Benjelloun a perdu le sens du but et il ne faut pas trop compter sur lui pour trouver le chemin des filets adverses et pendant ce temps les Nafati  , Fouzir et Elgnaoui ne sont pas toujours au rendez-vous..
Certains vont trouver le moment opportun pour évoquer le cas Mourad Batna, mais il se trouve que le jeu collectif des Rbatis n’a pas pu  faire oublier l’absence d’attaquants de classe qui a cruellement fait défaut au FUS.
Voilà , l’aventure africaine est  terminée  pour cette édition,  alors que le FUS n’a perdu aucun match cette saison en coupe de la CAF.:Mais, cependant les Rbatis ont été incapables de battre des algériens qui ont rendez-vous avec Mazembe en finale .
Ce même Tout puissant Mazembe que le Wydad avait éliminé il y a cinq mois de la Champions League.
Ah la la !

Hafid Fassi Fihri

Commentaires